2/10

chevaliers du ciel (Les)

Nouvelle adaptation de bande dessinée et nouvel échec avec Les chevaliers du ciel, une adaptation tellement libre des aventures de Tanguy et Laverdure qu'on se demande en fait où est la bande dessinée hormis dans le titre. Peu importe en fait puisque le but était de faire un gros film de divertissement sur des avions de chasse. Dirigé par Gérard Pirès qui nous avait offert l'an dernier le pathétique Double zéro, le film était déjà parti sur de mauvais rails et l'on pouvait s'attendre au pire. Pas de surprise, c'est bien le cas. On a le droit à un beau navet avec tout ce qui s'ensuit.

C'est simple, tout est mauvais : dialogues, jeu d'acteurs, scénario, rythme ou scènes d'action. Il n'y a rien pour rattraper l'autre et ce n'est pas l'orientation très beauf de l'ensemble qui arrange les choses. Clovis Cornillac et Benoît Magimel ne sont absolument pas convaincants et leur duo n'a aucune saveur. Ce n'est pas en mettant des personnages qui s'entendent malgré leur caractère opposé que l'on arrive forcément à séduire. Il faut dire qu'ils n'ont pas été aidés par un dialoguiste qui leur a donné une matière qui ressemble à du texte que l'on pourrait trouver sur du papier toilette, sachant que le scénario a sûrement été trouvé sur ce même support.

Mais le plus gros problème provient surtout d'une réalisation incroyablement molle pour un film d'action. Pas un frisson, pas de surprise, pas de plans d'envergure (peut-être un ou deux tout de même), juste de l'ennui. Rendre une scène de pilotage nerveuse et intense ne doit certes pas être facile mais il doit être possible de faire mieux que ça. On a davantage tendance à s'endormir et regarder de jolis paysages qu'à se passionner pour ce qui devrait être de l'adrénaline pure. Entre les scènes de vol ce n'est guère mieux, l'intrigue avançant à la vitesse d'un escargot sous valium.

Les chevaliers du ciel aurait dû être intense, prenant et vivant et c'est malheureusement l'inverse qui s'est produite. Ils auraient pu remplacer un avion de chasse par un ULM, le résultat aurait été à peu près similaire. Cela sans compter sur un jeu d'acteurs et des dialogues qui auraient à peine leur place dans un téléfilm. Encore un film d'action français qui vient de se vautrer méchamment...

Partager cet article
A voir

Manderlay

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Wotk

    15/11/2005 à 00h59

    Répondre

    Double zéro s'adressait au public - dont je ne suis pas - d'Eric et Ramzi tandis que les "chevaliers du ciel" me paraissent s'inscrire dans la liste des navets survendus de Pires commencée par Taxi 2, Taxi 1 bénéficiant de l'effet de surprise.

    Il est dommage que peu de réalisateurs français sachent faire de vrais films d'action, efficaces, drôles mais intelligents et originaux. Depuis le "cinquième élément", je cherche.

    Wotk

  • Umbriel

    01/08/2007 à 01h22

    Répondre

    Je suis un fan d'aéronautique militaire donc je m'attendais à voir un film irréaliste au possible et j'ai pas été déçu...


    Tout le monde s'attend à ce que les combats aériens soit palpitants, soient intenses, mais non, ce n'est pas ça un combat aérien, c'est pas avoir le nez dans le réacteur de l'adversaire (je défie d'ailleurs n'importe quel pilote de chasse de réussir à coller à 6 heures un bandit qui se trouve à 4m devant lui)... Déjà Top Gun n'était pas très réaliste et pro américain (normal puisqu'en pleine guerre froide), mais là, c'est du grand n'importe quoi.


    Genre le chasseur supplémentaire pendant le défilé et personne ne le voit, et j'en passe. On passera aussi sur le coup d'aile (ce qui est vrai a été utilisé pendant la seconde guerre mondiale par les pilotes Britanniques pour détourner les V2 qui volaient vers Londres, mais pas de manière aussi violente).


    Enfin bref, un film pour des gens qui n'y connaissent pas grand chose en aéronautique ou qui ne sont pas regardant sur le réalisme.

  • Prospero

    01/08/2007 à 10h28

    Répondre

    (" Ils ont volé un Mirage ! Le monde est en danger ! " XD)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques