7.5/10

Chasseurs de dragons

Un duo de réalisateurs français chasse le grand dragon Pixar de son terrain favori. Ça ne sera pas pour longtemps, mais l'encartade est d'une assez bonne qualité pour être appréciée par la masse.

Gwizdo (voix de Patrick Timsit) et Lian-Chu (voix de Vincent Lindon) ont bien du mal, malgré leur efficacité toute relative, à s'imposer comme de crédibles chasseurs de dragons. Un jour, ils rencontrent la petite Zoé, enfant très active et la tête remplie de contes héroïques. Elle les présente à son oncle Arnold, qui leur confie une mission périlleuse mais bien rémunérée : affronter et vaincre le terrible bouffe-monde...


Qui a dit que le film d'animation ciblé marmaille de moins de vingt pommes était la chasse gardée de Pixar et de Dreamworks ? Probablement beaucoup de monde, et j'imagine que Chasseurs de Dragons en a peut-être un peu souffert, malgré la relative popularité de la série d'origine (deux saisons tout de même). Pourtant, indubitablement, le nombre de ses qualités le destinait à une belle carrière que le DVD saura certainement lui apporter, en ces fêtes de Noël. Car Chasseurs de Dragons est loin, très loin d'être raté, bien au contraire.
Le film nous ramène donc au début de la saga, alors que Gwizdo (le petit moche, pas mal grippe-sou) et Lian-Chu (le grand costaud, doux comme un agneau) parcourent le monde à travers de petits boulots pour amasser un pécule et s'acheter une ferme avec des moutons. L'histoire, relativement simpliste, va les amener à rencontrer Zoé, une petite blondinette bavarde et rêveuse, et à se lancer sur la piste du Bouffe-Monde, un gros dragon pas très sympa. De quoi donner lieu à de nombreuses péripéties et passionner les jeunes spectateurs, n'est-ce pas ?
Aussi simple cette intrigue puisse-t-elle être, elle n'en est pas pour autant inintéressante, et même parfois bien plus subtile qu'il n'y parait. La petite tête blonde n'y verra probablement que du feu, happée par un divertissement rythmé et haut en couleur, mais le film aborde avec une certaine délicatesse des thèmes fondamentalement adultes, telle que la lâcheté et la mort. L'esprit accompli pourra même ici et là déceler, ou plutôt interpréter, des allusions un peu plus tordues qui n'ont rien à faire dans un film pour enfant, et qui ne sont probablement que des petits trompe-l'œil mis en place par les réalisateurs, désireux de titiller un peu l'intellect adulte.

Chasseurs de Dragons, visuellement, se déchire en deux. D'une part, il présente des personnages un peu difformes, typés dessins animés, dotés d'une animation crédible mais d'un aspect extérieur pas très « sexy » et d'une morphologie difficile à encadrer. Et, d'autre part, il les met en situation dans un univers incroyablement réussi et inventif, composés de milliers de petites planètes colorées et peuplées de créatures merveilleuses. A mesure que l'histoire se déroule, le décor se détruit, s'effrite et se perd dans le ciel, avec un sentiment d'inéluctabilité très poétique. La réalisation en elle-même est également d'une grande qualité, incrustée de nombreuses petites idées visuelles et de plans assez impressionnants. Le doublage audio se montre correct, même si le côté apathique de Vincent Lindon peut étonner, et que l'hystérique Patrick Timsit agace à quelques moments.

Un film d'animation français très réussi, visuellement magnifique malgré une modélisation de personnages assez étrange. L'histoire, assez commune, donne lieu à de très belles péripéties et engloutit les 82 minutes du film sans baisser de rythme à aucun moment. Un bon choix pour les enfants.
Le DVD (édition simple) se présente dans un élégant coffret métallique, et propose une transposition de qualité. L'image, déjà numérique à la base, est restituée sans fausse note et avec une belle précision des contours et des couleurs. La piste 5.1 est très correcte et assez généreuse sur les basses, même si le film donne rarement l'occasion d'utiliser pleinement le support. Niveau suppléments, c'est le désert absolu (des dessins de fans, des bandes-annonces), il vous faudra débourser pour la version collector si vous souhaitez prendre connaissance des différents making-of et featurettes que les bonus vous proposent.

A découvrir

Two lovers

Partager cet article

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Anonyme

    26/11/2008 à 12h06

    Répondre

    Lian-Chu, avec la voix de Gérard Lanvin??


    Perdu! Il s'agit de Vincent Lindon. 

  • Nicolas

    26/11/2008 à 12h13

    Répondre

    Oups Ils se ressemblent tellement

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques