Césars 2011 : les nominés sont...

Les nominés des Césars 2011 ont été annoncés, Des Hommes et des dieux se place en tête avec onze nominations.


Des hommes et des dieux
Une semaine avant les Oscars, les Césars dévoilent leurs nominations. Pas d'énorme surprise, on trouve en tête de liste les grands succès français de 2010, à commencer par Des hommes et des dieux qui se positionne évidemment comme grand favori avec onze nominations. Avec un score moindre ("seulement" cinq nominations), L'Arnacoeur de Pascal Chaumeil peut faire bien pâle concurrence malgré un capital sympathie non négligeable. Le gros des autres citations se partage entre Gainsbourg : vie héroïque, Potiche, Tournée, et Mammuth, tandis que l'on retrouve dans la catégorie meilleur film étranger le duel The Social Network / Inception. Le film de Fincher avait gagné leur précédente rencontre haut-la-main, aux Golden Globes, qu'en penseront les votants français ?

L'édition 2011 sera présidée par Jodie Foster, présentée par Antoine de Caunes, et se déroulera le 25 février.

Meilleur film
L'Arnacoeur (Pascal Chaumeil)
Gainsbourg : vie héroïque (Joann Sfar)
Des hommes et des dieux (Xavier Beauvois)
Mammuth (Benoît Delépine, Gustave Kervern)
Le nom des gens (Michel Leclerc)
The Ghost Writer (Roman Polanski)
Tournée (Mathieu Amalric)

Meilleur réalisateur
Mathieu Amalric pour Tournée
Olivier Assayas pour Carlos, le film
Xavier Beauvois pour Des hommes et des dieux
Bertrand Blier pour Le bruit des glaçons
Roman Polanski pour The Ghost Writer

Meilleure actrice
Isabelle Carré pour Les émotifs anonymes
Catherine Deneuve pour Potiche
Sara Forestier pour Le nom des gens
Charlotte Gainsbourg pour L'Arbre
Kristin Scott Thomas pour Elle s'appelait Sarah

Meilleur acteur
Gérard Depardieu pour Mammuth
Romain Duris pour L'Arnacoeur
Eric Elmosnino pour Gainsbourg : vie héroïque
Jacques Gamblin pour Le nom des gens
Lambert Wilson pour Des hommes et des dieux

Meilleure actrice dans un second rôle
Anne Alvaro pour Le bruit des glaçons
Valérie Bonneton pour Les petits mouchoirs
Laetitia Casta pour Gainsbourg : vie héroïque
Julie Ferrier pour L'Arnacoeur
Karin Viard pour Potiche

Meilleur acteur dans un second rôle
Niels Arestrup pour L'homme qui voulait vivre sa vie
François Damiens pour L'Arnacoeur
Gilles Lellouche pour Les petits mouchoirs
Michael Lonsdale pour Des hommes et des dieux
Olivier Rabourdin pour Des hommes et des dieux

Meilleur espoir féminin
Leïla Bekhti pour Tout ce qui brille
Anaïs Demoustier pour D'amour et d'eau fraîche
Audrey Lamy pour Tout ce qui brille
Léa Seydoux pour Belle épine
Yahima Torrès pour Vénus Noire

Meilleur espoir masculin
Arthur Dupont pour Bus Palladium
Grégoire Leprince-Ringuet pour La princesse de Montpensier
Pio Marmaï pour D'amour et d'eau fraîche
Raphaël Personnaz pour La princesse de Montpensier
Edgar Ramirez pour Carlos, le film

Meilleur scénario original
Tournée (Mathieu Amalric, Philippe Di Folco, Marcelo Novas Teles, Raphaëlle Valbrune)
Le bruit des glaçons (Betrand Blier)
Des hommes et des dieux (Etienne Comar, Xavier Beauvois)
Mammuth (Benoît Delépine, Gustave Kervern)
Le nom des gens (Baya Kasmi, Michel Leclerc)

Meilleure adaptation
L'Arbre (Julie Bertuccelli)
La princesse de Montpensier (Jean Cosmos, François-Olivier Rousseau, Bertrand Tavernier)
The Ghost Writer (Robert Harris, Roman Polanski)
L'homme qui voulait vivre sa vie (Eric Lartigau, Laurent de Bartillat)
Potiche (François Ozon)

Meilleur film d'animation
Arthur 3 - La guerre des deux mondes (Luc Besson)
L'homme à la Gordini (Jean-Christophe Lie)
L'illusionniste (Sylvain Chomet Logorama)
Une vie de chat (Jean-Loup Felicioli, Alain Gagnol)

Meilleur documentaire
Benda Bilili ! (Florent de la Tullave, Renaud Barret)
Cleveland contre Wall Street (Jean-Stéphane Bron)
Entre nos mains (Mariana Otero)
Océans (Jacques Perrin, Jacques Cluzaud)
Yves Saint-Laurent - Pierre Bergé, l'amour fou (Pierre Thoretton)

Meilleur premier film
L'Arnacoeur (Pascal Chaumeil)
Gainsbourg : vie héroïque (Joann Sfar)
Simon Werner a disparu... (Fabrice Gobert)
Tête de turc (Pascal Elbé)
Tout ce qui brille (Géraldine Nakache, Hervé Mimran)

Meilleur film étranger
Les amours imaginaires (Xavier Dolan)
Bright Star (Jane Campion)
Dans ses yeux (Juan José Campanella)
Illégal (Olivier Masset-Depasse)
Inception (Christopher Nolan)
Invictus (Clint Eastwood)
The Social Network (David Fincher)

Partager cet article

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • Nicolas

    21/01/2011 à 15h56

    Répondre

    En dehors de tout ça, je suis quand même content pour L'Arnacoeur, c'est rare que j'apprécie un film avec Romain Duris...http://cinema.krinein.com/cesars-20 ... 14896.html

  • Guillaume

    21/01/2011 à 16h04

    Répondre

    Moi aussi, l'arnacoeur j'ai trouvé ça très sympa, et de même que toi, Romain Duris, ce n'est habituellement pas ma tasse de thé.
    Bien que depuis Paris j'ai l'impression qu'il s'est mis à mieux jouer

  • Nicolas

    21/01/2011 à 16h42

    Répondre

    Ah tiens, et Quentin Tarantino va recevoir un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière !

  • nazonfly

    21/01/2011 à 16h56

    Répondre

    Les grands succès français 2010 ? Mais non puisque les deux films français les plus vus ont été Les petits mouchoirs et... Camping 2 (bizarrement dans aucune catégorie, je ne comprends pas ).

  • Nicolas

    21/01/2011 à 17h08

    Répondre

    Nan mais y a succès et SUCCES, hein

  • hiddenplace

    23/01/2011 à 00h29

    Répondre

    En film d'animation, face au très très joli L'Illusionniste, il y a le très chouette aussi Une vie de chat. Je verrais bien le premier gagnant, mais si c'était le second, ce serait aussi une très bonne nouvelle.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques