5.5/10

Cash express - Rat race

La grande course

On ne recule devant rien. Même pas voir un film deux mois avant sa sortie et le critiquer (alors qu'il date de 2001) ! Car Rat Race sort le 31 juillet 2002, et vu le casting on aurait pu croire à une grosse comédie de l'été. Comédie certes, mais loin de s'imposer comme un blockbuster.

Afin de contenter ses milliardaires de clients, Donald Sinclair, à la tête du plus gros casino de Las Vegas, met au point un nouveau type de course : A l'autre bout du pays, 2 millions de dollars attendent dans un coffret numéroté, pouvant être ouvert par 6 clés. Et Sinclair choisit donc 6 groupes de clients moyens mais néanmoins avides pour se lancer dans cette folle course poursuite...

Rowan Atkinson, Jon Lovitz, Seth Green, Whoopy Goldberg, Cuba Gooding Jr, John Cleese, Breckin Meyer (Road Trip), et j'en passe. Un bien beau casting que voilà, au service d'une comédie de Mr Zucker (des ZAZ). Mais vous imaginez bien, même avec deux heures de film, un tel rassemblement d'acteurs au premier plan ne facilite pas leur développement. Donc ils reste pour la plupart très superficiels, surtout que d'autre seconds rôles viennent se greffer pour gonfler encore le nombre de participants. Et certains personnages sont vraiment plus drôles que d'autres. Si vous aimez bien Mr Bean, vous avez de grandes chances d'apprécier le personnage italien de Rowan Atkinson, si vous aimez les comédies familiales, ce sera plutôt Jon Lovitz, si vous aimez les gags avec des vaches, ce sera Seth Green, il y en a pour tout les goûts. Ma préférence va nettement au groupe de milliardaire de John Cleese, qui en attendant la fin de la course parie sur n'importe quoi comme le prix d'une prostitué ou le premier qui vomira. L'ensemble passe assez bien mais n'est pas vraiment super-drolâtique, il faut l'avouer, et la réalisation ne casse pas des briques non plus.

Rat Race s'en sort en honnête comédie bien gonflée par son casting, avec quelques moments vraiment drôles (le musée sur Barbie, comprendra qui verra) pour un océan de moyen. Dommage qu'il s'achève sur une fin un peu moraliste...

A découvrir

auberge espagnole (L')

Partager cet article
A voir

Vanilla sky

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques