2.5/10

carton (Le)

ça ne fera pas de carton

On peut en raconter des péripéties et des anecdotes avec les déménagements. Les cartons, l'emballage de dernière minute, le changement de propriétaires, que de belles histoires en perspective. Le monde de la comédie l'a bien compris en mettant en scène une pièce de théâtre sur ce thème puis en l'adaptant sur grand écran suite au succès rencontré. Le carton est né. Question acteur, on prend quelques guignols vus par-ci par-là à la télévision (Vincent Desagnat, Bruno Salomone et Omar & Fred) pensant que cela fera l'affaire. Et question scénario, on écrit deux ou trois scènes à potentiel comique que l'on fait revenir en boucle. Cela marche pour un épisode de sitcom (et encore) mais pas pour un long métrage.

Antoine, le loser type, a légèrement oublié qu'il devait déménager. Il n'a que quelques heures pour vider son appartement qui est d'ailleurs dans un bordel monstre. Une méthode à appliquer : appeler les potes pour qu'ils viennent l'aider. Mais lorsqu'on voit la bande de branquignols, ils deviennent vite bien plus un fardeau qu'un renfort.

C'est parti pour emballer, déballer des cartons ou autres sacs poubelles, de descendre et monter les étages, d'utiliser un ascenseur capricieux et bien sûr d'embêter toute la petite communauté rencontrée (voisin, gardienne, livreur). Soit, ces situations prêtent à sourire mais qu'une seule fois. Même si le film ne dure pas longtemps, refaire les mêmes gags devient lourd et répétitif. Il doit bien y avoir dix gags différents en tout. Alors comme on en veut un toutes les 30 secondes, on se rend compte de la récurrence des situations. Cela n'avance pas, c'est lent, forcément déjà-vu et l'ennui prend bien plus vite le pas que le rire. Seuls un ou deux passages au dessus du reste sont réellement tordants mais c'est bien peu.

Le niveau des acteurs suffit à enfoncer le tout. Ils ne sont pas mauvais et font ce qu'on leur demande mais ils manquent fortement de charisme et sont trop stéréotypés. Entre un Fred obligé de répéter toujours le même texte, un Omar quasi-absent ou un Vincent Desagnat éteint, on était en droit d'attendre des meilleures prestations. Et ce ne sont pas les quelques guest stars (à l'exception de Michael Youn) qui sauveront le film.

Le carton est un film à but sympathique qui ennuie plus qu'autre chose par la répétitivité et le bas niveau des situations comiques. Cette comédie rejoint Nos amis les flics dans le clan des comédies qui font parler d'elle alors qu'il n'y a rien dedans. Mettre un peu moins d'argent dans le marketing et un peu plus dans le scénario ne serait pas trop demander.

A découvrir

enquête corse (L')

Partager cet article

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Anonyme

    17/01/2009 à 23h51

    Répondre

    super film, j'ai adoré ! très drole !

  • nazonfly

    26/06/2012 à 22h24

    Répondre

    Je dois être très fatigué parce que j'ai trouvé ce film "pas si mal". Des situations drôles, quelques souvenirs de déménagements, et c'est parti.
    Objectivement c'est quand même pas top.http://cinema.krinein.com/-1925/carton-1932.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques