Captain America, sur les écrans depuis 1944

Depuis sa création au cours de la Seconde Guerre Mondiale, Captain America a été porté plusieurs fois à l’écran… mais n’a jamais échappé au ridicule ! Chris Evans relèvera-t-il la barre cet été ?

16286-nouvel-article-3.jpgDans la foulée de Superman et Batman, le héros patriote Captain America est créé chez l'éditeur Timely Comics pour participer à l'effort de guerre contre l'Allemagne ; nous sommes en 1941, et il est galvanisant pour les troupes de voir un porte-drapeau musculeux qui défonce la mâchoire d'Hitler en couverture d'une bande dessinée. Steve Rogers est un jeune soldat malingre, qui accepte de se prêter à une expérience visant à faire de lui une armoire à glace au service de la bannière étoilée. Devenu un super-héros masqué, armé d'un bouclier et faisant équipe avec le jeune Bucky, il combat avec entrain les nazis et autres salopards.

Scénarisées par Joe Simon, dessinées par le jeunot Jack Kirby qui 16286-nouvel-article-1.jpgtient là son premier succès, les aventures de Captain America sont portées à l'écran dès 1944, dans un piteux serial de quinze épisodes. Faisant fi des comics, le scénario est consacré au procureur Grant Gardner (joué par l'inconnu Dick Purcell), dont l'alter ego masqué pourchasse un super-vilain surnommé le Scarabée. Seul le costume est fidèle au modèle… mais ne donne pas au pauvre acteur un air bien malin. Le ridicule ne tue pas, mais Purcell mourra pourtant quelques mois après le tournage. Ecrit et tourné à la va-vite, souffrant de scènes d'action, mollassonnes, le serial garde aujourd'hui une simple valeur de curiosité, au même titre que ceux qui ont été consacrés à Batman, au Fantôme du Bengale ou à Flash Gordon.

En 1964, Stan Lee sort le personnage de l'oubli dans lequel il était tombé depuis une quinzaine d'années. Ressuscitant ‘Cap' par le biais d'une fumeuse histoire de décongélation, il lui fait rejoindre les rangs des Vengeurs. Aux crayons de cette deuxième jeunesse made in Marvel, on retrouve Jack Kirby, dans sa période la plus prolifique. La télévision se fend en 1966 d'une courte série de dessins animés bâclée, qui se contente de reprendre 16286-nouvel-article-4.jpgtelles quelles les cases fixes de la BD !

Il faudra attendre dix ans pour voir une nouvelle version live de Captain America. En 1979, deux téléfilms sont produits avec Reb Brown dans le rôle principal. Cette fois, le personnage est bien appelé Steve Rogers, il est dessinateur comme dans la BD, mais son costume est relooké façon 70s, et son masque complété par un casque de moto tuné. Son célèbre bouclier est désormais transparent, et lui sert de pare-choc lors de ses virées à deux roues… Le résultat est navrant, et fera le régal des amateurs de soirées nanars au cours des générations futures (ah, la poursuite du détrousseur de mamies sur la plage ! oh, la séquence de moto-deltaplane !). Pour une raison obscure, le second des deux épisodes (sous-titré Death too soon en v.o.) est distribué en France au cinéma, malgré sa qualité toute relative ; grâce à la présence de Christopher Lee en bad guy, peut-être ?...

16286-nouvel-article-2.jpgEn 1990, une adaptation fidèle est enfin mise en chantier : confiée au réalisateur Albert Pyun, artisan de série B qui vient alors de signer Cyborg avec Jean-Claude Van Damme, cette version commence durant la Seconde Guerre Mondiale, oppose Steve Rogers à l'infâme Crâne Rouge comme dans les comics, et prolonge leur combat jusqu'à l'époque contemporaine. Conscient que le costume donne à son héros un air un peu gland, Pyun s'ingénie à lui accorder un maximum de scènes "en civil", et l'entoure d'un beau casting de seconds rôles qui comprend Ronny Cox (RoboCop, Le flic de Beverly Hills) et Ned Beatty (Superman, Délivrance). Malheureusement, l'acteur vedette Matt Salinger est un anonyme assez falot, et le budget limité ne permet pas de donner à l'ensemble la pêche espérée. Bide dans son pays natal, le film reste inédit dans les salles françaises, et sort directement en VHS dans l'indifférence générale.

48673.jpgPendant les vingt ans qui suivent cet échec, Captain America est à nouveau réduit à jouer les seconds couteaux occasionnels dans les dessins animés consacrés à ses camarades. Mais à la fin des années 2000, les super-héros ayant le vent en poupe, Marvel décide d'orchestrer un ensemble de films autour de l'ambitieux projet d'un crossover Avengers. Hulk, Iron Man et Thor sont les premiers en piste, chacun offrant son lot d'allusions au Captain à venir. Celui-ci sort le bout de son bouclier le mois prochain : il aura les traits de Chris Evans (la Torche dans les films des 4 Fantastiques), et sera de retour dès 2012 dans The Avengers.

A propos de l'auteur

16 commentaires

  • Anonyme

    09/03/2010 à 20h12

    Répondre

    va faloir que samuel  fasse comme jackson pour pouvoir jouer captaine america    yen a mare dé gens qui sabotent  les origines de marvell   vla c est dit

  • riffhifi

    02/04/2010 à 20h44

    Répondre

    Dernière nouvelle : Sebastian Stan, vu dans la série Gossip Girl, jouerait le rôle de Bucky, le sidekick de Captain America.

  • Anonyme

    26/04/2010 à 10h25

    Répondre

    j'attend captain america avec impatience car apres spiderman et iron man c'est mon troisieme personnage marvel preferer et je pense que chis et un bon choix d'acteur

  • el viking

    26/04/2010 à 14h47

    Répondre

    bof... je le trouve un peu (beaucoup) insupportable dans son rôle de la torche... en même temps, c'est tout le film qui est un peu insupportable...

  • pastis-mirabelle

    28/04/2010 à 00h28

    Répondre

    Logiquement, s'il est insupportable en tant que Torche, c'est qu'il joue bien...

  • el viking

    28/04/2010 à 11h54

    Répondre

    quoi, le personnage est vraiment comme ça? mais alors quand il combat aux côtés de spider-man, les ennemis doivent se suicider direct!


    la team la plus craquée de marvel...

  • pastis-mirabelle

    28/04/2010 à 19h07

    Répondre

    En fait, s'ils n'étaient pas en train de se faire démonter la tête, les ennemis rigoleraient bien, tant la Torche et Spider-Man passent leurs heures de vie commune à se chamailler sur les thématiques de "Qui a la plus grande bouche ?" ou "Qui fera la plus grosse crasse à l'autre ?"... 

  • Anonyme

    01/05/2010 à 18h43

    Répondre

    Franchement, j'adore Chris Evans mais vu qu'il fait déja la torche je trouve sa con qu'il fasse AUSSI Captain et puis sa lui va pas sa têteressemble pas à celle du comics

  • Anonyme

    25/05/2010 à 21h13

    Répondre

    quel dommage de prendre chris evans c'est vraiment un très mauvais choix , chad michael murray ou jensen ackles aurait été parfait pour le role chris evans n'a que son corps pour lui c'est tout !

  • riffhifi

    21/04/2011 à 15h12

    Répondre

    "Ray Stevenson a incarné le Punisher en 2008, et joue un rôle complètement différent dans le Thor actuellement en tournage"
    Je complète l'inventaire : Idris Elba (Heimdall dans Thor) sera face à Nicolas Cage dans Ghost Rider 2...

  • Canette Ultra

    01/08/2011 à 14h53

    Répondre

    La captain america "old school" est peut-être la plus sympa au final ^^http://cinema.krinein.com/conan-cap ... 16176.html

  • OuRs256

    01/08/2011 à 16h46

    Répondre

    Je confirme les dires de Canette, Chris Evans, il m'inspire pas confiance sans le masque :s

  • OuRs256

    05/08/2011 à 15h08

    Répondre

    Perso, la tête d'Evans ne me convainc toujours pas... Steve Rogers à moins une gueule de poupée Barbie que ça quand même :/. Bah, je verrais bien le film, on sait jamais.http://cinema.krinein.com/captain-a ... 16810.html

  • Canette Ultra

    05/08/2011 à 15h25

    Répondre

    Je vais me laisser tenter aussi. Sinon, Steve Rogers est l'archétype du ken moyen. Même plein de boue et de sang, il a un côté ultrabright et brushingné

  • el viking

    06/08/2011 à 17h44

    Répondre

    Si plus de trois krinautes aguerris adherrent à ce film, j'irais peut-être le voir... Car malgré cette critique, je reste sur mes réserves... Et je fais plus confiance à Riffhifi depuis sa critique ouvertement positive sur terminator 4!!!

  • nazonfly

    26/12/2011 à 10h15

    Répondre

    Pour Noël, j'ai eu l'immense chance de découvrir Captain America. Et en français (merci beau papa).
    Ce film est quand même une belle bouse. Le personnage n'est pas plus charismatique que d'habitude, son histoire est ennuyeuse (on aurait dû l'appeler Captain Lisse). D'ailleurs, tous les personnages manquent de charisme, même Tommy Lee Jones c'est dire. Les dialogues sont d'un vide intersidéral (mais pourquoi, pourquoi toujours abuser des punchlines ?). Je passe bien sûr sur les scènes auxquelles il est impossible de croire (cf le truc du train où les soldats normaux sautent, en plein hiver, dans les montagnes, les mains et la tête nues, sur un train lancé à grande vitesse sans même et se posent sans même devoir vaguement s'accrocher). On n'en prend même pas plein les yeux.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques