4.5/10

Camping-car

Alors qu'il devait partir à Hawaii avec sa famille, Bob Munro (Robin Williams) décide de les emmener en voyage sur le territoire national dans un camping-car. L'aventure non planifiée va s'avérer compliquée à gérer...

Un road-trip difficile dans des régions écartées des Etats-Unis, un Robin Williams en mode bouffon et de gentils messages familiaux constituent le film Camping-car. La dernière réalisation de Barry Sonnenfeld (Men in Black 2) ne donne pas dans l'originalité en s'adressant clairement à un public enfant.

Avec une fâcheuse tendance au scato, les gags ont du mal à faire rire les plus de dix ans. Pourtant, la performance de Robin Williams (Final Cut), en père totalement dépassé par le poids de ses responsabilités, ne manque pas de talent. Comme à son habitude, il se plait à proposer un déluge de mimiques grimaçantes et d'airs ahuris. Bien évidemment, son personnage se retrouve dans une quantité de situations extrêmes. Dommage que les délires restent trop souvent conventionnels et puériles.

Sans surprise non plus, les clichés et stéréotypes pleuvent, aussi bien au niveau des caractères des personnages que des situations loufoques. Camping-car propose un message facile et passe-partout d'acceptation des autres sans préjugés, comme aime le faire Disney. Si le rythme est conservé tout le long du film, la sensation de déjà-vu incite à se retourner vers des oeuvres plus singulières interprétées par Robin Williams.

A découvrir

Ils

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques