4.5/10

Brice de Nice

Mais qu'y avait-il avant que Chouchou et Loulou lavent leur linge (propre ou sale) en couple sur le petit écran ? Un petit peu de chance et un petit peu d'humour. Dujardin, fort de deux sketchs, amuse la foule sous le regard bienveillant de Laurent Boyer dans l'émission Graine de Stars, avec deux personnages hauts en humour : le premier, un moniteur typique de colonie de vacances aux prises avec une bande de marmots tout sauf sages ; Le deuxième, celui qui nous intéresse, un surfeur ringard de Nice au sourire bright et à la dégaine élancée à la limite du too much. Avec la bande du carré blanc, eux-mêmes propulsés par l'émission de M6, il met sur pied les Nous C Nous, dans un premier temps simple Boy's Band doré par une chanson éponyme, et dans un deuxième temps une émission à sketchs type Benny Hill à la française. Brice en profite pour se faire un nom, à travers un certain nombre de sketchs illustrant le « cassage », le « fartage », et le « frimage ». Le programme ne fera pas long feu, mais le virus fait son effet : Brice est dans les moeurs, Dujardin est reconnu pour son potentiel comique et artistique. Mais son véritable tremplin médiatique sera la petite série sans prétention de France 2, Un Gars Une Fille, qui sacralise Chouchou (Alexandra Lamy) et Loulou (Jean Durjardin) en vedettes de télévision. L'étape d'après, le cinéma, l'humoriste la franchira d'un pas allègre en enchaînant les comédies (Mariages !, Bienvenue chez les Rozes, etc), et s'essaiera même au thriller, sans jamais véritablement obtenir un rôle titre.
Seulement, comme il est souvent le cas au cinéma, « une idée qui marche ailleurs a certainement le potentiel pour marcher sur Grand Ecran ». Brice a fonctionné, Brice fonctionne encore (sa présence sur internet en est la preuve), le film fonctionnera forcément....

Brice (Jean Dujardin) a une vie de rêve. Fils d'un père richissime, sa vie se résume à pavoiser devant les filles de Nice, boire des trucs forts genre Ricqles, organiser des teufs avec un tas de monde, et surtout, surtout, surtout, attendre LA vague : le méga-tube, celui qui fera envier tous les surfeurs de tous les spots du monde. Tout pareil que Patrick Swayze dans Point Break. Seulement à Nice, les vagues, c'est comme chercher des neurones dans le crâne d'un type de Jackass : y en a pas, ou en tout cas pas des remarquables. Pour corser le tout, la police débarque et saisit le mobilier, la fortune, et le papa qui va avec. Mais Brice tient à sa petite vie pleine de t-shirts jaune poussin. Elle seule lui permettra d'accéder à son rêve. Alors il va lui falloir trouver de l'argent...

Panoplie du casseur - surfeur - winner : Les cheveux longs, le t-shirt moulant jaune canari estampillé « BRICE » (12 ans), le caleçon (Gerard Klein), un futal immense typé baggy (92 ans), une véritable fausse dent de requin en résine, l'air bien con, des accessoires (genre un portable - cheveux ou une brosse à dents - cheveux), et a yé, tu peux déambuler tel un Brice de Nice, brancher des tas de coquines sans pour autant s'acoquiner, et surtout casser à tout va, que ce soit le vent, les amis, ou les objets (car ça marche aussi avec les objets). En somme, trente bonnes minutes de rattrapage pour les cancres qui ne connaissent pas leur affaire, où Dujardin refourgue sans complaisance toutes les répliques qui ont fait de Brice un personnage culte. Celles qu'il n'aura pas le temps de gliiiiisseeeeer au début ne seront pas abandonnées pour autant. Un simple détecteur de vannes bon marché vous permettra de les dé-sabler dans la deuxième moitié, avec en prime celles de son pote du Carré Blanc Salomone. Car le cassage, c'est pas une attitude, c'est une vocation. A défaut d'être le roi de la glisse, Brice est le roi de la casse coincé dans la mentalité d'un adolescent à demi-décérébré. Et il casse, et il casse, et il casse. Rien à proprement cirer de son histoire de vague à deux balles, Dujardin met le paquet sur la répartie qui tue et le cassage en règle. A mon sens, c'est bien dans cet art presque poétique que se trouve le principal problème de Brice de Nice : l'idéal serait de connaître un peu, pour être réceptif au personnage, sans en être exhaustif, sous peine de se lamenter des nombreuses reprises. Entre deux cassages, le doute s'installe, escorté de sa compagne l'ennui, ainsi que l'envie de prendre une position limite consterné devant les vagues successives de blagues plus ou moins drôles : coude posé sur le rebord, la tête posé contre la paume de la main, comme si tu écoutais un walkman par une seule oreille. Si t'es adroit, tu peux y arriver. Si tu ne l'es pas, tu peux toujours essayer de t'enfoncer dans ton siège pour absorber les longues minutes de la première moitié du film, assez durailles, qui font davantage penser à une suite de petites thématiques organisées autour d'une intrigue à la limite du famélique. Les plus hauts spots de crétinerie scénaristique restant tout de même l'inévitable passage musical, planté au pifomètre (« Give Me The Night » tournée en « Give Me The Cash » avec la scène de banque associée, impossible de savoir qui a engendré l'autre), et le dénouement, d'une affligeante facilité.

Les conquis du Brice version petit écran trouveront facilement leurs marques au détriment de l'aspect découverte qui semble pourtant être l'intérêt avoué du Brice version grand écran. Les remous humoristiques et la réalisation pourtant assez fun et bigarrée n'affichent pas un peps suffisant pour faire surfer les spectateurs sur la vague de l'humour, mais les ados pourront peut-être y trouver leur compte. Complètement moyen.

A découvrir

Robots

Partager cet article

A propos de l'auteur

23 commentaires

  • Mantis

    09/04/2005 à 10h02

    Répondre

    Très bonne critique, mais comme je m'attendais à forcement être déçu, je dois avouer que j'ai tout de même été agréablement surpris.

    Le film a de (très) grosses longueurs mais se laisse tout de même regarder pour peu que l'on accroche au personnage à la base.

  • Vincent.L

    09/04/2005 à 21h52

    Répondre

    Je rajouterais que Cornillac est hallucinant dans son rôle de déjanté (la rencontre avec Brice est un des meilleurs moments), que la relation Bouchez-Cornillac traine en longueur, que le coup des pieds de Corni c'est savoureusement absurde, que le mime au restaurant est très Jim Carey et que les reférences très subtiles à Peter Sellers sont séduisantes.
    Sinon, que dire si ce n'est qu'Alexandra Lamy est tout bonnement inutile dans son rôle de Sirène, que Dujardin se perd trop souvent dans les reflexions de son personnage et que tous les personnages féminins apparaissent comme des grosses poufs objets.

  • Anonyme

    10/04/2005 à 19h16

    Répondre

    Brice est un film qui n'est pas à prendre au sérieux, je dis pas qu'il est génial, loin de la, je le trouve un peu plus que moyen mais il fait reconnaitre que Dujardin s'attarde à des détails sympa et véhicule un humour très peu présent dans le cinéma de nos jours.

    Avec un tel sujet, ça aurait pu être casse gueule mais c'est plaisant à regarder malgré les longueurs.

    Mais il faut reconnaitre qu'un humoriste qui passe au cinéma, c'est 7 ratages sur 10 et finallement brice n'en est pas un.

    Suffit de se souvenir de eric et ramzy, michael youn, bigard et les robins des bois prouver que Dujardin (et salomone) sony dicrets mais efficaces

  • Sphax

    11/04/2005 à 13h02

    Répondre

    C'est vrai que j'ai été déçu...le film semble hésiter entre la franche partie de gags sans aucun scénario et l'histoire "construite"... Et c'est bien connu, qui veut faire trop ne réussit rien. Quelques bons gags cependant.

  • Anonyme

    11/04/2005 à 18h43

    Répondre

    Sphax a dit :
    C'est vrai que j'ai été déçu...le film semble hésiter entre la franche partie de gags sans aucun scénario et l'histoire "construite"... Et c'est bien connu, qui veut faire trop ne réussit rien. Quelques bons gags cependant.


    je vois pas ou il en a trop fait, c'est bien les proverbes mais faut que ça s'applique à la situation !!!

    Moi au contraire, je sent qu'il a pas osé trop en faire, je sais pas si tu as déja vu les sketch qu'ont fait salomone, dujardin et sa bande de l'époque, m'ais c'était vraiment très excentrique, ça partait dans tout les sens, pas comme dans Brice !

    Maintenant, Dujardin en est à son premier scénar, faut pas non plus trop lui en demander, c'est un poil sur l'ensemble mais c'est plutôt leger, donc digeste !

  • Sphax

    11/04/2005 à 20h26

    Répondre

    Je n'ai pas dit qu'il en avait trop fait, j'ai dit qu'il avait essayé de faire à la fois un film avec un scénario construit tout en nous montrant une avalanche de gags. Peut-être les gags auraient-ils être plus sélectionnés, pour laisser la part belle à une véritable histoire...ou inversement !

    Quand à Salomone et Dujardin, il est vrai que leurs histoires avec les Nous C Nous partaient en live...mais un sketch n'a pas de raison d'avoir un scénario, contrairement à un film

  • Anonyme

    11/04/2005 à 23h53

    Répondre

    Sphax a dit :
    Je n'ai pas dit qu'il en avait trop fait, j'ai dit qu'il avait essayé de faire à la fois un film avec un scénario construit tout en nous montrant une avalanche de gags. Peut-être les gags auraient-ils être plus sélectionnés, pour laisser la part belle à une véritable histoire...ou inversement !

    Quand à Salomone et Dujardin, il est vrai que leurs histoires avec les Nous C Nous partaient en live...mais un sketch n'a pas de raison d'avoir un scénario, contrairement à un film


    le problème de ce genre de film en général !!!!

  • shadowgirl

    21/04/2005 à 12h02

    Répondre

    Ba moi il m'a trop fait rire ce film!
    Même si c'est vrai que le scénario c'est pas génial, c'est pas pour ça qu'on va le voir, c'est pour rigoler et ça marche! lol
    Mais le problème c'est qu'il a repris beaucoup de vanes qui avait dans les sketches, ça aurait été bien qui est du nouveau...
    Enfin bon jme suis pas enuyé.

  • curlie

    06/06/2005 à 15h24

    Répondre

    Grande fan de Jean Dujardin dans la joyeuse bande des nous C nous, j'ai été vraiment déçu par l'adaptation cinématographique de son personnage Braïce de Naïce. Tout le sketch perd son charme dans le film. On dirait qu'il a voulu caser toutes ses répliques dans le film et c'est vraiment dommage!
    Ceci dit quelques passages sont drôles, d'autres moins... Je ne peux pas dire que je suis restée écroulée de rire sur mon siège.
    Je ne sais pas ce qu'il en est pour vous, fan de jean???
    a ceux qui ont des choses positives ou négatives à dire sur ce film...J'attends!

  • Anonyme

    07/06/2005 à 06h18

    Répondre

    Ben y en a déja des choses dites à propos de ce film

    tu lis les premiers messages

  • cactus fielleux

    09/02/2006 à 10h19

    Répondre

    ben ... c'est bien ... nan?!
    ta critique un peu pourrie (mais pas trop ) mais le film ... bien. ouais ouais bien.

  • "L"

    28/06/2006 à 22h54

    Répondre

    Brice de nice = Brice de naze
    Les petits "squètches" d'avant le film étaient fort sympathiques , mais là c'est trop et l'on en arrive à vite se lasser . C'était trop agréable de voir Brice se prendre son surf sur le pif !

    J'en suis vite arrivée à avoir pitié de se pauvre gars , et là les blagues me faisaient beaucoup moins rire , car si on regarde bien , tout part en vrille autour de lui et son nombrilisme le mène tout droit vers la solitude , et tous ses "amis" se sont vite éloignés de lui quant il avait besoin d'eux . Je ne trouve pas très amusant de voir quelqu'un dans cette situation là .

    En fait c'est l'histoire d'un pov' gars !

  • Anonyme

    29/06/2006 à 11h36

    Répondre

    Ben tu as très bien compris l'idée du film, malgré son humour mechant et moqueur, Brice est un vrai gamin immature qui n'a aucune attache avec la réalité, l'humour de Dujardin et Salomone (qui a co écrit) est très cruel très proche sur ce domaine des Farrelly et malgré les défauts évidents du film, les gens n'ont pas assez vu cet esprit finallement très critique du personnage principal.

    Brice est triste et se sert de son argent pour oublier tout ça et de ses rêves pour trouver un but à sa vie. Dujardin l'a plus ou moin explique dans plusieurs interview mais les gens ont préféré retenir le fameux "jeté cassé"...

    ça me rappelle l'époque de De Funes

  • "L"

    29/06/2006 à 16h42

    Répondre

    Y a pas besoin de beaucoup creuser le film pour s'en rendre compte !
    Il y a un max de monde à sa super teuf , mais il est tous seul quant les ennuis arrivent . Tous les spectateurs s'en sont rendus compte quant même , mais personne n'y a apporté d'importance , alors que moi j'avais très mal pour lui .
    Les gens savaient que c'était un film drôle et l'ont vu en le considérant comme tel , sans prendre de recul et voir les choses comme elles étaient vraiment .
    Qu'on me dise que les "blagues" sont bonnes , pourquoi pas , mais surtout pas que le "film" est drôle car c'est faux .

  • Anonyme

    29/06/2006 à 18h29

    Répondre

    "L" a dit :
    Y a pas besoin de beaucoup creuser le film pour s'en rendre compte !
    Il y a un max de monde à sa super teuf , mais il est tous seul quant les ennuis arrivent . Tous les spectateurs s'en sont rendus compte quant même , mais personne n'y a apporté d'importance , alors que moi j'avais très mal pour lui .
    Les gens savaient que c'était un film drôle et l'ont vu en le considérant comme tel , sans prendre de recul et voir les choses comme elles étaient vraiment .
    Qu'on me dise que les "blagues" sont bonnes , pourquoi pas , mais surtout pas que le "film" est drôle car c'est faux .



    Ben voir quelqu'un se faire casser le bras ça n'a rie nde drôle en soit et pourtant on se marre tous dans les bronzés font du ski ... car la façon dont s'est montré parait légère.

    Pour Brice, c'est un peu le même topo, on est en plein Farrelly, on film quelque chose de cruel avec une bonne léfèreté, tout la filmo des farrelly fonctionne comme ça et pourtant ils sont pas considérées comme des auteurs dramatique...

    Peut être que tu te vois un peu d'une certaine manière en Brice et que les évènements qu'il subit t'ont affecté, mais rien que le boulot qu'il fait, il le fait sans y croire, il est irresponsable à cause de son père, on ne sait rien sur sa mère et il invite une fille dans sa chambre qu'il n'embrasse même pas... il n'est pas conscient de sa bêtise ...

  • "L"

    30/06/2006 à 09h06

    Répondre

    Tu dois certainement avoir raison . Mais moi je suis conciente de ma bétise !

  • Anonyme

    30/06/2006 à 17h18

    Répondre

    "L" a dit :
    Tu dois certainement avoir raison . Mais moi je suis conciente de ma bétise !


    non mais je pense pas que tu sois bète, désole que tu l'ai pris comme ça, je voulais dire que le personnage te touchait pasque parfois on se voit dedans un personnage sans savoir pourquoi ...

    mais t'inquiète... comment puis je me faire pardonner ???

  • "L"

    30/06/2006 à 20h35

    Répondre

    KRISSS a dit :
    Tu dois certainement avoir raison . Mais moi je suis conciente de ma bétise !


    non mais je pense pas que tu sois bète, désole que tu l'ai pris comme ça, je voulais dire que le personnage te touchait pasque parfois on se voit dedans un personnage sans savoir pourquoi ...

    mais t'inquiète... comment puis je me faire pardonner ???

    Tu n'as pas à t'excuser ! J'avais bien compris se que tu disais , je disais ça juste pour rigoler ! C'est moi qui suis désolèe de ma blague toute pou..ie ! Je sais , l'humour c'est pas trop mon truc !

  • Anonyme

    01/07/2006 à 01h39

    Répondre

    "L" a dit :
    Je sais , l'humour c'est pas trop mon truc !


    non ne t'excuse pas, je pensais que c'était de l'humour mais dans le doute j'ai préféré me comporter comme tel...

  • Hello

    04/03/2007 à 23h23

    Répondre

    Pour moi, ce film est mauvais, j'ai trouvé le jeu des acteurs minable, le scénario n'est la que pour faire un contour aux vannes (vraiment pas terrible) de Brice. Je recommande ce film à ceux qui ont vu tous les "taxis", c'est a peu prés du même niveau intellectuel.

  • kou4k

    09/03/2007 à 20h16

    Répondre

    en même temps, quand on va voir Brice de Nice, on n'attend pas le nirvana de la sagesse et de la connaissance...

  • raidenjeff

    10/03/2007 à 02h28

    Répondre

    On peut dire ce qu'on veut sur Brice de nice, il sert au moins de bonne promotion à Point Break (ça m'a donné envie de le revoir d'ailleurs).

  • nazonfly

    07/03/2011 à 22h49

    Répondre

    Pris d'une soudaine envie, j'ai enfin, 10000 après tout le monde, découvert Brice de Nice. On ne critique bien que ce que l'on connaît.
    Conclusion : c'est nul, navrant et surtout encore moins drôle que Bienvenue chez les Ch'tis ! Sisi.http://cinema.krinein.com/brice-nice-2358/critique-2365.html

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques