Box-office du 9 au 15 décembre 2009

Petite semaine en terme de fréquentation : la comédie RTT ne parvient même pas à détrôner Arthur et la vengeance de Maltazard, tandis qu'Astro Boy se prend une méchante claque (moins de 100 000 spectateurs en première semaine, malgré une diffusion sur plus de 400 écrans). Le bilan de la semaine prochaine est prévisible : Avatar fera le vide autour de lui...

  1. Arthur et la vengeance de Maltazard : 786 866 entrées (fiche)
  2. RTT : 338 656 entrées (fiche - critique)
  3. Loup : 292 851 entrées (fiche)
  4. Paranormal Activity : 253 719 entrées (fiche)
  5. Twilight chapitre 2 : Tentation : 212 563 entrées (fiche - critique)
  6. 2012 : 182 801 entrées (fiche - critique)
  7. Le drôle de Noël de Scrooge : 178 145 entrées (fiche)
  8. La Route : 126 363 entrées (fiche - critique)
  9. Le Vilain : 106 183 entrées (fiche)
  10. Le Concert : 105 358 entrées (fiche)
  11. Oscar et la Dame Rose : 99 583 entrées (fiche)
  12. Astro Boy : 82 811 entrées (fiche)
  13. Persécution : 65 912 entrées (fiche)
  14. Le Petit Nicolas : 41 275 entrées (fiche - critique)
  15. Mensch : 41 253 entrées (fiche)
  16. Vincere : 37 154 entrées (fiche)
  17. Bienvenue à Zombieland : 34 082 entrées (fiche - critique)
  18. The Limits of Control : 22 245 entrées (fiche)
  19. Rapt : 18 047 entrées (fiche)
  20. L'imaginarium du docteur Parnassus : 17 939 entrées (fiche - critique)


Box-office du 2 au 8 décembre 2009

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    01/05/2010 à 17h46

    Répondre

    Bien mais la fin un peu nul...

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques