Box-office du 8 au 14 octobre 2008

Woody Allen mène la danse cette semaine, suivi d'assez loin par le duo pourtant légendaire Robert De Niro / Al Pacino. Blindness se prend une vautre avec à peine 25 000 entrées la semaine de sa sortie. On note la performance toujours solide du film de Laurent Cantet Entre les murs, qui passe le million d'entrées en troisième semaine, alors que Faubourg 36 reste juste en-dessous pour l'instant. Quant à Wall-E, en onzième semaine, il passe la barre des trois millions d'entrées.

  1. Vicky Cristina Barcelona : 565 395 entrées (fiche - critique)
  2. La loi et l'ordre : 319 385 entrées (fiche - critique)
  3. Entre les murs : 233 586 entrées (fiche - critique)
  4. Faubourg 36 : 191 767 entrées (fiche - critique)
  5. Go fast : 164 516 entrées (fiche)
  6. Cliente : 162 544 entrées (fiche - critique)
  7. Mamma mia ! : 111 584 entrées (fiche - critique)
  8. Parlez-moi de la pluie : 77 396 entrées (fiche - critique)
  9. Harcelés : 70 457 entrées (fiche)
  10. Appaloosa : 68 536 entrées (fiche - critique)
  11. Séraphine : 66 753 entrées (fiche)
  12. Eden Lake : 49 717 entrées (fiche)
  13. Super blonde : 48 504 entrées (fiche)
  14. Wall-E : 29 286 entrées (fiche - critique 1 - critique 2)
  15. Le royaume interdit : 27 541 entrées (fiche - critique)
  16. Mirrors : 26 523 entrées (fiche - critique)
  17. Blindness : 25 808 entrées (fiche - critique)
  18. Le premier jour du reste de ta vie : 21 343 entrées (fiche - critique)
  19. Coup de foudre à Rhode Island : 16 510 entrées (fiche - critique)
  20. Khamsa : 15 704 entrées (fiche)


Box-office du 1er au 7 octobre 2008

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques