Box-office du 1er au 7 octobre 2008

Entre les murs continue d'occuper le terrain, curieusement talonné par Go fast qui n'a pourtant pas bénéficié d'une grosse exposition. Mine de rien, les quatre premiers films du box-office sont français. Les Américains sortis la semaine dernière, à savoir Ed Harris avec Appaloosa et Samuel L. Jackson avec Harcelés, se gaufrent.

La semaine prochaine, on prévoit un retour en force de Woody Allen, à en juger par les premiers chiffres...

  1. Entre les murs : 358 495 entrées (fiche - critique)
  2. Go fast : 342 150 entrées (fiche)
  3. Faubourg 36 : 311 322 entrées (fiche - critique)
  4. Cliente : 284 058 entrées (fiche - critique)
  5. Mamma mia : 175 159 entrées (fiche - critique)
  6. Parlez-moi de la pluie : 147 874 entrées (fiche - critique)
  7. Harcelés : 140 811 entrées (fiche)
  8. Appaloosa : 131 985 entrées (fiche - critique)
  9. Séraphine : 97 246 entrées (fiche)
  10. Le royaume interdit : 67 543 entrées (fiche - critique)
  11. Mirrors : 60 344 entrées (fiche - critique)
  12. Coup de foudre à Rhode Island : 48 871 entrées (fiche - critique)
  13. Wall-e : 43 727 entrées (fiche - critique 1 - critique 2)
  14. The dark knight : 34 915 entrées (fiche - critique)
  15. Le premier jour du reste de ta vie : 34 511 000 entrées (fiche - critique)
  16. Max la menace : 26 451 entrées (fiche - critique)
  17. Kung fu panda : 20 191 entrées (fiche - critique)
  18. Le silence de Lorna : 17 312 entrées (fiche - critique)
  19. Comme les autres : 17 161 entrées (fiche - critique)
  20. Be happy : 16 440 entrées (fiche - critique)


Box office du 24 au 30 septembre 2008

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques