Box-office du 17 au 23 septembre 2008

Bacri et Jaoui font la pluie et le beau temps sur le box-office cette semaine, faisant la nique aux autres sorties bien que Coup de foudre à Rhode Island se positionne correctement en troisième place. The Dark Knight passe sous la barre des 100 000 entrées en sixième semaine : le succès ne sera pas aussi fracassant en France qu'il le fut aux USA.

  1. Parlez-moi de la pluie : 414 296 entrées (fiche - critique)
  2. Mamma mia : 282 731 entrées (fiche - critique)
  3. Coup de foudre à Rhode Island : 134 661 entrées (fiche - critique)
  4. Mirrors : 130 084 entrées (fiche - critique)
  5. Max la menace : 100 655 entrées (fiche - critique)
  6. The Dark Knight : 97 884 entrées (fiche - critique)
  7. Comme les autres : 70 972 entrées (fiche - critique)
  8. Wall-E : 62 424 entrées (fiche - critique 1 - critique 2)
  9. Le premier jour du reste de ta vie : 55 498 entrées (fiche)
  10. Babylon AD : 40 780 entrées (fiche - critique)
  11. Be happy : 35 631 entrées (fiche - critique)
  12. La vie devant ses yeux : 35 108 entrées (fiche)
  13. Le silence de Lorna : 32 790 entrées (fiche - critique)
  14. La fille de Monaco : 32 548 entrées (fiche - critique)
  15. Gomorra : 30 748 entrées (fiche - critique)
  16. La belle personne : 30 604 entrées (fiche)
  17. Bangkok dangerous : 29 009 entrées (fiche - critique)
  18. L'empreinte de l'ange : 25 232 entrées (fiche)
  19. Kung-Fu Panda : 20 881 entrées (fiche - critique)
  20. Rumba : 20 177 entrées (fiche)


Box-office du 10 au 16 septembre 2008

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques