Box-office du 17 au 23 décembre 2008

Madagascar 2 reste le favori, avec son million d'entrées (sur près de 1000 copies France) qui double le score du Largo Winch nouvellement sorti. Parmi les autres nouveautés, Les enfants de Timpelbach s'en sortent mieux que ses voisins Les Ailes Pourpres et Igor, diffusés dans plus de salles. Le loser, c'est toujours L'emmerdeur, avec environ 100 spectateurs par salle sur la semaine complète...

  1. Madagascar 2 : 1 014 216 entrées (fiche - critique)
  2. Largo Winch : 556 147 entrées (fiche - critique)
  3. Burn after reading : 321 263 entrées (fiche - critique)
  4. Le jour où la Terre s'arrêta : 277 803 entrées (fiche - critique)
  5. Les enfants de Timpelbach : 230 866 entrées (fiche - critique)
  6. Niko le petit renne : 203 423 entrées (fiche)
  7. Agathe Cléry : 181 761 entrées (fiche - critique)
  8. Les Ailes Pourpres : Le mystère des flamants : 154 926 entrées (fiche - critique)
  9. Secret défense : 137 164 entrées (fiche)
  10. Mia et le Migou : 121 071 entrées (fiche)
  11. Le Transporteur 3 : 109 203 entrées (fiche - critique)
  12. Pour elle : 94 872 entrées (fiche)
  13. Igor : 94 296 entrées (fiche - critique)
  14. Mesrine : L'ennemi public n°1 : 60 591 entrées (fiche - critique)
  15. L'emmerdeur : 59 571 entrées (fiche - critique)
  16. La cité de l'ombre : 54 000 entrées (fiche)
  17. Two lovers : 50 748 entrées (fiche - critique)
  18. L'échange : 49 681 entrées (fiche - critique)
  19. Le Bon, la Brute, le Cinglé : 46 974 entrées (fiche - critique)
  20. Les plages d'Agnès : 37 452 entrées (fiche)


Box-office du 10 au 16 décembre 2008

A propos de l'auteur

11 commentaires

  • Anonyme

    29/08/2008 à 10h32

    Répondre

    Trop cooooooooooool,you lactoo movies movies,you lactoo movies movies...


    Sa veut dire quoi en fâite? LOL

  • riffhifi

    29/08/2008 à 10h51

    Répondre

    Si c'est une vraie question, la vraie phrase est "You like to move it move it". Ce qui siginifie "Tu aimes le bouger le bouger."

  • Bung

    28/11/2008 à 03h01

    Répondre

    Et c'est un morceau disco de Real to real...

  • nazonfly

    08/01/2009 à 15h51

    Répondre

    Quel top 5 désespérant quand même.

  • el viking

    08/01/2009 à 17h17

    Répondre

    on peut même aller jusqu'au top 20!

  • Anonyme

    08/01/2009 à 18h33

    Répondre

    Dison top 10 à moins que tu n'aimes ni Two Lovers, ni Louise-Michel, ni Il Divo, ni L'échange;


    Et dans ce cas-là, c'est toi qui est désespérant ; mon pauvre vieux !

  • riffhifi

    08/01/2009 à 19h51

    Répondre

    Je ne vois pas ce qu'il y a de désespérant à avoir été déçu par Two lovers et L'échange. Les deux autres je ne les ai pas vus :/

  • hiddenplace

    08/01/2009 à 20h02

    Répondre

    Rho L'échange, c'était bieeeeen ! (et bouleversifiant même) Two lovers c'était moins bieeeeeen. Mais bon, ça partait d'un bon sentiment. Pas vu les deux autres non plus^^


    Voilà un commentaire rondement mené, plein d'arguments et tout, je suis trop fière de moi.

  • el viking

    09/01/2009 à 12h58

    Répondre

    Bon, ben pour faire plaisir à tout le monde, disons jusqu'au top 15!


    Après, il est effectivement notoire que je suis quelqu'un de désespérant, puisque fan de Steven Seagal et grand prophète Chuck Norrissien!

  • Luz

    09/01/2009 à 17h37

    Répondre

    Olala, el viking c'est le jumeau caché d'une loutre !

  • Anonyme

    13/01/2009 à 15h19

    Répondre

    je trouve que le film est beaucoup  moins bien que le 1 j'ai été deçue si on devait le noté sur 5 étoiles je lui donnerais 1 étoiles juste pour la fin de l'histoire

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques