3.5/10

Boudu

2004 fut l'année de tous les honneurs pour Gérard Jugnot. 2005 devrait être couronnée de moins de réussites au vu de sa nouvelle réalisation, Boudu, dont il occupe également un des rôles principaux. Remake ou plutôt libre inspiration du film du même nom de Jean Renoir de 1932, ce Boudu-là traite du même thème sous un aspect contemporain mais ne devrait pas rester dans les annales.

Mais au fait, qui est Boudu ? Boudu est un marginal, un SDF du genre grivois et malpropre qui cache sous son attitude grossière un manque d'affection. Il tente de se suicider en se jetant dans un canal mais Christian Lespinglet, déjà occupé à batifoler avec sa stagiaire, le sauve de la noyade sur les conseils de cette dernière. Un peu forcé, il le recueille chez lui avec sa femme qui porte vite toute son attention sur le nouveau venu. La vie du couple va s'en retrouver évidemment bouleversée.

Pour jouer le SDF paumé et vulgaire, qui mieux que Gérard Depardieu pouvait endosser le rôle ? Sûrement personne. Il est effectivement un bon Boudu mais en fait souvent de trop dans une composition qu'on lui connaît déjà. Mais un acteur parfait pour le rôle n'est pas forcément un gage de qualité. Gérard Jugnot devrait pourtant le savoir lui qui d'habitude est un si bon réalisateur. Il vient de montrer ses limites et l'on est très loin du niveau de Casque bleu ou de Monsieur Batignole.

C'est simple, le film n'accroche jamais. Il tourne en rond, ne se déroule presque que sur trois décors et l'ennui pointe rapidement. Le scénario est trop basique, jouant tout sur une évolution comportementale qui arrive en fait par à coup. En effet, les réactions des personnages laissent songeur et on en arrive à s'en désintéresser rapidement. L'argot utilisé par Boudu fatigue vite et n'arrange rien à l'affaire. Il y aura bien eu quelques rires dans la salle suite à certains dialogues mais ceux-ci m'ont laissé de marbre. Entre comédie pas vraiment drôle et drame peu émouvant, on se demande où le film veut en venir.

Gérard Jugnot signe là sa plus mauvaise réalisation. Boudu est sans rythme, comporte des personnages peu intéressants et tourne en rond. Il va falloir réviser ses gammes Monsieur Jugnot.

A découvrir

Spanglish

Partager cet article
A voir

Elektra

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques