6.5/10

Mon boss, sa fille et moi

Un film de David Zucker est toujours quelque chose d'attendu si l'on aime un tant soit peu l'humour totalement débile. Soit, ce n'est plus la grande période ZAZ des Y a-t-il quelqu'un, mais le réalisateur sait y faire en comédie, on peut lui faire confiance. Mon boss, sa fille et moi s'inscrit dans ce genre sans prétention avec l'unique but de faire rire par tous les moyens. Et il y arrive. Il n'y a rien de bien innovant et tout n'est pas du même niveau mais David Zucker connaît tellement bien tous les codes de la comédie que l'on marche toujours avec lui.

Dans mon boss, sa fille et moi, on va prendre l'histoire d'un bon gars dont la soirée va se transformer en cauchemar à la suite d'évènements qui vont totalement le dépasser. C'est déjà vu mais toujours efficace. Tom (Ashton Kutcher), jeune actif timide et pas bien chanceux, aime beaucoup la fille (Tara Reid) de son patron tyrannique (Terence Stamp). Bien trop gentil et naïf avec elle, il va devoir garder la maison de son chef. Evidemment, les problèmes s'enchaînent à vitesse grand V et le malheureux est bien vite dépassé par la situation.

On voit bien à l'histoire que c'est du très classique où en une nuit, il arrive plus de merdes qu'en toute une vie. Le titre est d'ailleurs trompeur, on ne voit quasiment pas le boss ou la fille. Le film est totalement basé sur Ashton Kutcher avec différents seconds rôles arrivant tour à tour comme Michael Madsen ou Carmen Electra. Ceux-ci sont plus ou moins réussis mais amènent un tonus énorme. Parce que finalement, Ashton Kutcher ne fait pas grand-chose. Il subit plus qu'il ne participe mais arrive quand même souvent à nous faire rire. Certaines scènes sont d'ailleurs excellentes. Jouant à fond sur le comique de situation et les quiproquos, David Zucker nous offre de très bons moments comme l'entretien avec le patron ou une visite inattendue dans un pavillon voisin. Mais d'un autre côté, les blagues ne font pas toutes mouches, pouvant être trop lourdes, répétitives ou simplement pas drôles. L'histoire générale n'est pas terrible et n'est qu'un prétexte à la comédie ce qui se comprend au vu du film.

David Zucker veut faire rire et met tout en oeuvre pour y arriver. Avec une blague ou une situation comique au moins toutes les trente secondes, mon boss, sa fille et moi réussit à faire rire mais se plante aussi dans certains passages. Avec un scénario plus élaboré (un minimum) et du comique plus travaillé, on aurait pu avoir une très bonne comédie. Mais ne boudons pas notre plaisir, on rigole, quelques scènes sont géniales et c'est bien là le principal.

A découvrir

Garfield, le film

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques