7/10

Blow

Sur l'affiche, Pénélope Cruz un tantinet dévêtue. Et pourtant Blow ne s'attardera pas énormément sur le personnage qu'incarne la latino et s'effacera devant le jeu sobre et efficace de Johnny Depp, qui nous prouve une fois de plus son talent cette fois-ci fort saupoudré de quelques substances dont je tairai le nom...

Issu d'une famille modeste, Georges Jung (Johnny Depp) croit au pouvoir de l'argent, chose rare dans sa famille, et part à l'âge adulte pour la Californie plein d'ambitions. Il trouve rapidement un moyen de se faire du blé facilement : refourguer de la came. Et de fil en aiguille, ses affaires prendront de l'ampleur, et Georges devra faire face à de nouvelles difficultés, mais aussi à de nouveaux marchés...

Si vous y allez pour Pénélope Cruz, restez chez vous ! Son personnage est minoritaire à l'écran et son temps de présence à l'image ne doit pas dépasser cinq minutes. Par contre, pour Johnny Depp, vous serez servi. Tour à tour petit dealer, puis gros trafiquant colombien, le Johnny impose son jeu plus que crédible et sa présence pendant les deux longues heures du film. Je dis longue, car si l'ensemble est une très belle histoire bien mise en valeur, la réalisation manque un peu de pêche, du petit quelque chose qui hisse un film au rang suprême. Surtout avec cette histoire réelle ou peu s'en faut, de ce Georges Jung (photo à la fin du film) ambitieux et plus que camé (il est à l'origine du déversement de drogue sur les States dans les années 70), fréquentant le trop célèbre Pablo Escobar. Une histoire romancée, qui le ferait passer pour très sympathique, avec ses déboires familiaux et ses états d'âmes, attendrissant dans les moments mélodramatiques du film, presque à plaindre. Ou alors c'est la tête de Johnny Depp qui nous est sympathique. Bref, on est en droit de douter de l'exactitude de cette biographie, alors il vaut mieux prendre le film sans le contexte historique et éviter ce genre de réflexion qui ne mène à rien.

Blow est une oeuvre complète, intéressante, mais un brin trop romancée et inégalement maîtrisée. La présence de Johnny Depp comble les lacunes, celle de Pénélope Cruz ne sert pas à grand chose, mais c'est sympa de l'avoir amenée quand même.

A découvrir

Vertical limit

Partager cet article
A voir

Pledge (The)

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques