Biographie de Yul Brynner

Né le 11 juillet 1920 à Vladivostok en Russie, Yuli Borisovich Bryner a entretenu plusieurs légendes sur ses origines, prétendant parfois être mi-Suisse mi-Japonais. En réalité, il était 100% russe, bien qu'il apprit son métier d'acteur en France et aux USA.


Après avoir tâté de la scène et de la télévision, il marque le grand écran avec son rôle dans Le roi et moi (1956), qu'il avait déjà tenu sur les planches. Le public s'attache à son physique viril et son crâne parfaitement lisse, et Yul Brynner enchaîne les films à succès : il incarne Ramsès dans Les 10 commandements (1965), l'un des Frères Karamazov (1958), le roi Salomon dans Salomon et la reine de Saba (1959), Chris Larabee dans Les 7 mercenaires (1960) et sa suite (1966), le rôle-titre de Taras Bulba (1962)... Sa cote retombe au cours des années 70 : il se retrouve dans le western spaghetti Adios Sabata, incarne le roi Mongkut (on ne rit pas) dans une mini-série appelée Anna et le roi, et n'est qu'un second rôle dans la série B Mondwest (1973), puis un simple cameo dans la suite Futureworld (1976), qui constitue l'une de ses dernières apparitions à l'écran.

Il meurt à New York le 10 octobre 1985, le même jour qu'Orson Welles, d'un cancer du poumon. Il aura été marié quatre fois et laisse quatre enfants.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques