Biographie de William Hurt

Né le 20 mars 1950 à Washington, William M. Hurt n'a pas de lien de parenté avec John Hurt.

Does it hurt ?
Does it hurt ?
Après quelques apparitions télévisées à la fin des années 70, William Hurt se fait remarquer en 1985 dans Kiss of the Spider Woman, qui lui vaut l'Oscar du meilleur acteur. Nominé à nouveau en 1986 (Children of a lesser god) et en 1987 (Broadcast news), on ne le verra pourtant plus par la suite que dans des seconds rôles, ou des films relativement insignifiants dans lequel son talent n'est pas vraiment exploité. Il sera à nouveau nominé en 2005 pour History of violence, mais en tant que second rôle...

Il reste un visage familier du grand écran, que l'on a pu croiser dans Alice de Woody Allen (1990), Smoke de Paul Auster (1995), Dark City d'Alex Proyas (1998), AI de Steven Spielberg (2001), Le village de M. Night Shyamalan (2004), L'incroyable Hulk de Louis Leterrier (2008) ou encore Robin des Bois de Ridley Scott (2010).

Partager cet article
A voir

Gaumont

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques