Biographie de Vincent Price

Né le 27 mai 1911, l'homme pouvait faire passer du rire au larmes, en passant par le frisson. Si sa bonhomie naturelle et ses grimaces de cabotin le mettent à l'aise dans la comédie Vincent Price
Vincent Price
horrifique (ou les films d'horreur moins sérieux que les autres), son rire démoniaque et sa moustache tombante le rendent impeccables dans les registres plus sévères, où il campe quelques sinistres personnages.

Bien qu'ayant commencé son métier durant les années 30, Price est devenu représentatif du cinéma d'horreur des années 60 et c'est bien sûr sous la caméra de Roger Corman que l'on se souviendra le plus de lui. Corman et sa petite bande, où Price côtoyait Boris Karloff ou Peter Lorre. Les années 70 lui seront favorables, lui permettant de faire son show dans le délicieux Théâtre de Sang, ou de camper un de ses personnages fétiches, le terrible Docteur Phibes.

Son dernier grand rôle, il le devra à un de ses fans, Tim Burton, le faisant tourner dans Edward aux Mains d'Argent. Humble, amoureux de son art, ne reniant même pas le pire de ses nanars, Vincent Price nous a quitté le 25 octobre 1993.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques