Biographie de Victoria Abril

Née le 14 octobre 1959 à Madrid, Victoria Mérida Rojas commence par étudier la danse avant de s'autoriser une carrière à l'écran dès l'âge de 15 ans. Son parcours contient un échantillon de films hautement hétéroclites : espagnols bien entendus, mais également anglais (La rose et la flèche avec Sean Connery en 1976) et français (Mieux vaut être riche et bien portant que fauché et mal foutu de Max Pécas en 1980).

Le pull, c'est parce qu'on lui a dit :
Le pull, c'est parce qu'on lui a dit :
"Abril, ne te découvre pas d'un fil."
C'est au cours des années 80 qu'elle se fait remarquer par les publics espagnols et français, grâce à des films comme La lune et le caniveau (Jean-Jacques Beineix, 1983) ou Max mon amour (Nagisa Oshima, 1986). On se souvient d'elle également dans la comédie Sans peur et sans reproche de Gérard Jugnot. Elle tournera à nouveau avec lui pour Une époque formidable (1991) et Casque bleu (1994.)

En 1990, elle tourne Attache-moi de Pedro Almodovar, avec le tout jeune Antonio Banderas. Encore un réalisateur à qui elle sera fidèle, puisqu'elle le retrouvera pour Talons aiguilles (1991) et Kika (1993). Quitte à être fidèle, elle aurait pu s'éviter de l'être à Charlotte de Turckheim, avec qui elle tourne Mon père, ma mère, mes frères et mes soeurs en 1999 (réminiscence de l'époque Max Pécas ?) et Les Aristos en 2006.

En 1995, elle est prise en sandwich entre Alain Chabat et Josiane Balasko dans Gazon maudit : l'actrice n'a rien perdu de son pétillant. Depuis, Victoria Abril continue d'enchaîner les productions espagnoles et françaises, avec un goût prononcé pour la comédie.
Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques