Biographie de Tim Burton

Tim Burton
Tim Burton
Né le 25 août 1958, Tim Burton fait ses premiers pas comme animateur chez Disney, avant de se distinguer en réalisant deux courts métrages : le film d'animation Vincent, qui bénéficie du talent vocal de Vincent Price, et le joli Frankenweenie, une version canine de l'histoire de Frankenstein.

En 1985, il réalise son premier long métrage, un véhicule pour le comique Pee-Wee Herman : Pee-Wee's big adventure. Il s'attaque trois ans plus tard à un projet plus personnel avec Beetlejuice, qui reflète plus l'imaginaire gothique mais enfantin de Tim Burton.

En 1989, il crée la sensation avec son phénoménal Batman, qui allie sa vision sombre à l'aventure la plus débridée, avec le soutien de Jack Nicholson en Joker et d'un Michael Keaton inattendu dans le rôle-titre. Burton tournera une suite en 1992 (Batman, le défi), avant de passer la main à l'incontrôlable Joel Schumacher...

Tim perd la tête des autres...
Tim perd la tête des autres...
Par la suite, Burton imposera sa patte visuelle reconnaissable à la plupart de ses films, tout en n'abordant le plus souvent que des remakes ou des hommages : Ed Wood (1994), Mars Attacks (1996), Sleepy Hollow (1999), La planète des singes (2001), Charlie et la Chocolaterie (2005)... Mais on lui doit également le superbe Edward aux mains d'argent (1990), un conte doux-amer sur la différence ; L'étrange Noël de M. Jack (1994), un film d'animation musical sur la rencontre entre Halloween et Noël ; Big Fish (2003), une étrange biographie fantasmée qui aborde les rapports filiaux de façon émouvante...

Il a confié la musique de quasiment tous ses films (à l'exception d'Ed Wood) à Danny Elfman, qui travaillait lui aussi sur son premier long métrage avec Pee-Wee's big adventure.

Tim Burton a dirigé Johnny Depp huit fois en tout. En 2008, il lui confie le rôle-titre de Sweeney Todd, une comédie musicale graissée à l'humour noir où il retrouve son interprète fétiche ; en 2010, il fait de lui le Chapelier Fou de son Alice au pays des Merveilles ; et en 2012, il lui offre d'être le vampire-vedette de Dark Shadows. La "famille" cinématographique de Burton s'est enrichie progressivement au cours des années 1990-2000 : Michael Gough, Martin Landau, Christopher Lee, Helena Bonham Carter (sa compagne) sont autant de figures récurrentes chez Burton.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques