Biographie de Robert De Niro

Robert De Niro a souvent été désigné comme le meilleur acteur de la génération "Actor's Studio" (Marlon Brando : "Le plus grand acteur vivant, c'est De Niro. Heureusement, il ne le sait pas").

Robert De Niro
Robert De Niro
Il est né le 17 août 1943 à New York. Si sa première apparition à l'écran date de Trois chambres à Manhattan (Marcel Carné, 1965), son premier rôle significatif était dans Bloody Mamma en 1970. Depuis, on l'a vu dans plus de 60 films.

De Niro a connu sa collaboration la plus fructueuse avec Martin Scorsese, pour qui il a joué huit fois en 22 ans : Mean streets (1972), Taxi driver (1975 : «you're talking to me?»), New York New York (1977), Raging Bull (1980, Oscar du Meilleur Acteur), The king of comedy (1983), Les affranchis (Goodfellas, 1989), Les nerfs à vif (Cape fear, 1991), et Casino (1994).

Il a également joué sous la direction de Barry Levinson (Des hommes d'influence, Sleepers), Francis Ford Coppola (Le parrain II, Oscar du meilleur second rôle en 1974), Elia Kazan (The last Tycoon), Bernardo Bertolucci (1900), Michael Cimino (Voyage au bout de l'enfer), Terry Gilliam (Brazil), Sergio Leone (Il était une fois en Amérique), Brian De Palma (Les incorruptibles), Kenneth Branagh (Frankenstein), Quentin Tarantino (Jackie Brown) et Robert Rodriguez (Machete).

Souvent comparé à Al Pacino, l'autre grand comédien issu de l'Actor's Studio, il a tourné trois films avec lui : Le Parrain 2 (1974, mais leurs deux personnages ne se croisent pas car ils évoluent dans deux époques différentes), Heat (1996, Pacino joue un flic et De Niro un truand) et La loi et l'ordre (2008, ils jouent deux flics partenaires de longue date).

En 1993, il sort son premier film en tant que réalisateur : Il était une fois le Bronx (A Bronx Tale). Il faudra attendre 2007 pour voir le deuxième, Raisons d'état (The Good Shepherd).

Dans les années 2000, De Niro est apparu dans de nombreuses comédies lourdingues telles que Mon beau-père et moi et ses deux suites. Mais son prestige reste intact, comme l'atteste sa nomination au rang de président du jury au Festival de Cannes 2011.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques