Biographie de Orson Welles

Né le 6 mai 1915 à Kenosha dans le Wisconsin, George Orson Welles se passionne très jeune pour différentes sortes d'art (musique, peinture), et montre un goût prononcé pour les tours de magie. En 1934, alors qu'il n'est pas encore âgé de vingt ans, il réalise son premier court métrage et fait son entrée à la radio (il prête notamment sa voix au personnage The Shadow), après s'être fait remarquer sur scène. Trois ans plus tard, il forme la troupe de théâtre Mercury, avec qui il monte également des pièces radiophoniques ; leur adaptation de La guerre des mondes de H.G. Wells provoque une panique aux USA, certains auditeurs étant convaincus qu'il s'agissait de véritables bulletins d'information
relatant une invasion extraterrestre.

En 1941, RKO lui confie les rênes de son premier long métrage, qu'il écrit, réalise et interprète avec une liberté totale : Citizen Kane, qui étrenne bon nombre de procédés cinématographiques inédits et sera plus tard considéré comme un des meilleurs films du monde, essuie un bide à sa sortie. Par la suite, Orson Welles ne jouira plus jamais de la même liberté, et verra la plupart de ses films remontés par les studios contre son gré. On décèle néanmoins quelques pépites dans sa carrière, dont certaines ont pu être remontées après sa mort conformément à ses souhaits : La dame de Shanghai (1947), La soif du mal (1958)... On se souvient également de son adaptation du Procès de Franz Kafka (1963, avec Anthony Perkins et Jeanne Moreau), et de quatre pièces de William Shakespeare : Macbeth (1948), Othello (1952), Falstaff (1965) et Le marchand de Venise (1969, téléfilm).

En tant qu'acteur, on le voit dans Le troisième homme (1949), puis dans toutes sortes de caméos et de guest-starrings cinéma et télé, jouant de sa silhouette massive reconnaissable. On le croise ainsi chez Sacha Guitry et John Huston, mais aussi dans un film des Muppets et dans la série Magnum, où il prête sa voix au mystérieux Robin Masters.

Il meurt à Hollywood le 10 octobre 1985, le même jour que Yul Brynner.

Il a été marié trois fois, notamment avec Rita Hayworth, et a eu un enfant avec chaque femme.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques