Biographie de Mickey Rourke

Né le 16 septembre 1952 à New York, Philip Andre Rourke Jr. mène des études Années 80
Années 80
approximatives au cours desquelles se dessinent ses deux passions : le sport et l'art dramatique. Il pratique ainsi le baseball et la boxe, puis fait sa première apparition à l'écran à 27 ans dans 1941 de Steven Spielberg. On le revoit ensuite dans Les portes du paradis de Michael Cimino (1980), La fièvre au corps de Lawrence Kasdan (1981), avant de devenir la star de thrillers controversés comme L'année du dragon (Cimino again, 1985) ou 9 semaines 1/2 (Adrian Lyne, 1986).

Au début des années 90, Rourke se fait moins présent sur les écrans, préférant se consacrer à une carrière de boxeur. Il continue néanmoins à faire parler de lui pour ses excès de drogue et d'alcool, ses opérations de chirurgie esthétique, ses violences conjugales, ses nanars tout pourris (Double Team, quand même).

Ce n'est qu'au milieu des années 2000 que Mickey Rourke revient sur le devant 2008 : The Wrestler
2008 : The Wrestler
de la scène. D'abord grâce à Robert Rodriguez, qui le fait jouer dans Desperado 2 (2003) et surtout dans Sin City (2005) ; ensuite grâce à Tony Scott, qui l'invite dans Man on fire (2004) et Domino (2005) ; enfin grâce à Darren Aronofsky, qui lui offre le rôle-titre du drame The Wrestler (2008), où l'acteur peut exorciser ses propres démons. La performance est saluée par l'ensemble de la profession (il remporte un Golden Globe, se voit nominé à l'Oscar), et Rourke semble avoir trouvé la rédemption...

En 2010, on le retrouve à l'affiche de deux énormes films d'action : Iron Man 2 et The Expendables.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques