Biographie de Michel Galabru

Né le 27 octobre 1924 à Safi au Maroc, Michel Galabru espère dans un premier temps devenir joueur de football professionnel. Optant finalement pour l'art
dramatique, il entre à la Comédie Française en 1950 et passe la frontière de l'écran dès 1951 en jouant dans le film Ma femme, ma vache et moi. Sa carrière contiendra de nombreux titres du même tonneau, et sera comparable à la filmographie d'un Jean Lefebvre (qu'il croisera souvent) : un potager où l'on trouve beaucoup de navets et quelques beaux fruits.

On se souvient de sa prestation dans La guerre des boutons (1962), Le gendarme de Saint-Tropez et ses suites, Le Viager (1970), La Cage aux folles (1978) et ses suites... En 1998, il est toujours présent sur les écrans puisqu'il est choisi pour incarner le chef de village Abraracourcix dans Astérix et Obélix contre César. Dans les années 2000, il se fait plus rare mais continue à se produire sur scène, et à jouer les guests prestigieuses dans de gros succès comme Bienvenue chez les Ch'tis (2008) ou Le Petit Nicolas (2009).

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques