Biographie de Keira Knightley

Née le 26 mars 1985 à Teddington en Angleterre, Keira Christina Knightley est la fille d'un acteur de télévision appelé Will Knightley et d'une auteur de théâtre appelée Sharman Macdonald. Elle fait ses premiers pas à la télévision dès l'âge de 9 ans, mais n'est réellement remarquée qu'après être passée par la case Star Wars en 1999, malgré son rôle assez transparent de Sabé, la suivante de la reine
Amidala. Après avoir joué la fille de Robin des Bois dans un téléfilm en 2001 (La princesse des voleurs, avec Malcolm McDowell en shérif de Nottingham), elle apparaît dans Joue-la comme Beckham, puis dans un remake télévisé de Docteur Jivago en 2002.

2003 est l'année de son explosion, avec son rôle d'Elizabeth Swann dans Pirates des Caraïbes, l'occasion pour elle de partager l'affiche avec Johnny Depp et Orlando Bloom ; elle reviendra évidemment dans les deux suites, en 2006 et 2007. Entre-temps, elle s'illustre dans la comédie romantique Love actually (2003), le film d'aventures nanardeux Le roi Arthur (2004), le thriller The jacket (2005), la sentimentalerie historique Orgueil et préjugés (2005), et le film d'action secoué made-in-Tony-Scott Domino (2005).

En 2007, pour Reviens-moi, elle est nominée au BAFTA award de la meilleure actrice. L'occasion pour elle de se prendre plus au sérieux, à travers le drame canadien Soie (2007), la biographie The edge of love (2008, inédit en France), le drame historique The duchess (2008) et le shakespearien Roi Lear (2010).

A découvrir

UGC

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques