Biographie de Jet Li

Né le 26 avril 1963 à Pékin, Li Lian Jie a été initié aux arts martiaux dès son plus jeune âge, devenant rapidement champion du monde de wushu. En 1982, à 19 ans, il commence à mettre ces compétences au service du cinéma, en jouant dans Shaolin temple. Il enchaînera les films de kung fu durant quelques années, mais Le crâne rasé, ça en Jet un max !
Le crâne rasé, ça en Jet un max !
deviendra surtout très populaire à partir de 1991, grâce à son interprétation du légendaire Wong Fei-Hung dans Il était une fois en Chine de Tsui Hark. Il reprendra ce rôle dès l'année suivante dans La secte du Lotus Blanc, ainsi que dans le troisième épisode en 1993 et dans le sixième en 1997. En 1994, il reprend le rôle de Bruce Lee dans le remake de La fureur de vaincre intitulé Fist of legend. En 1996, il remporte également un beau succès avec Black Mask de Daniel Lee.

En 1998, il entame une carrière hollywoodienne en interprétant le méchant de L'arme fatale 4. Le film est faible mais le public américain apprécie les combats de Jet Li. Il ne fait cependant que de piètres films d'action les années suivantes (Romeo doit mourir en 2000, The one en 2001), et retourne en Chine tourner de meilleurs films (Hero en 2002, Le maître d'armes en 2006). Il continue cependant à cachetonner dans quelques productions américaines comme La momie 3 (2008), et rejoint en 2010 le prestigieux casting de The Expendables, film d'action ultime réalisé par Sylvester Stallone.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques