Biographie de Jeff Goldblum

Né le 22 octobre 1952 à Pittsburgh en Pennsylvanie, Jeffrey Lynn Goldblum commence par enchaîner les tout petits rôles sur scène et à l'écran (repérez-le dans Annie Hall de Woody Allen et L'invasion des profanateurs), avant de décrocher l'un des deux rôles principaux de la série policière humoristique Timide et sans complexe (1980).

Il redevient ensuite un second couteau durant quelques années, se 17284-nouvel-article-1.jpgcommet dans la comédie Transylvania 6-5000, puis se voit enfin offrir le rôle déterminant de sa carrière : celui de Seth Brundle dans La Mouche (1986), remake d'un classique fantastique des années 50 par le brillant David Cronenberg.

Dans les années 90, il devient inexplicablement le héros de plusieurs films d'action à gros budget : Jurassic Park et sa suite Le Monde Perdu (1993, 1998), et Independence Day (1996) où il joue le scientifique sauveur de l'humanité en compagnie de Will Smith.

Bien qu'il ne soit jamais devenu une véritable tête d'affiche, Jeff Goldblum est resté une figure récurrente du cinéma américain, jouant généralement les intellectuels louftingues ou décalés ; on le croise notamment dans La Vie aquatique de Wes Anderson (2004). En 2009-2010, il remplace provisoirement Vincent d'Onofrio dans la série télé New York Section Criminelle. En 2013, la rumeur le place logiquement au générique de Jurassic Park 4...

Il a été marié aux actrices Patricia Gaul et Geena Davis, mais reste célibataire depuis 1990.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques