Biographie de James Stewart


DR.
Né le 20 mai 1908 à Indiana en Pennsylvanie, James Maitland Stewart commence à occuper les écrans au milieu des années 30, grimpant nonchalamment l'échelle des rôles jusqu'à tenir le premier dans la comédie de Frank Capra Mr Smith au sénat (1939). Le cinéaste le dirigera à nouveau dans La vie est belle en 1946, un conte de Noël qui comptera parmi les favoris du petit écran américain. Au cours des années 40, Jimmy Stewart est donc une sorte de Hugh Grant, le héros par excellence de toutes les comédies romantiques ; les plus fameuses restent Rendez-vous de Ernst Lubitsch (1940) et Indiscrétions de George Cukor (1940), où il partage la vedette avec Katharine Hepburn et Cary Grant, son grand rival dans le domaine de la comédie sentimentale.

Au début des années 50, James Stewart se tourne davantage vers le western : Winchester 73 d'Anthony Mann (1950), L'appât du même réalisateur (1953)... Mais en 1955, c'est Alfred Hitchcock qui lui remet le grappin dessus, après l'avoir fait tourner six ans plus tôt dans La corde : en l'espace de cinq ans, il va lui offrir trois films totalement différents de sa carrière existante, et autant de chefs d'oeuvres cinématographiques impérissables : Fenêtre sur cour (1954), L'homme qui en savait trop (1956) et surtout Sueurs froides (Vertigo, 1958).

Il enchaîne avec un autre thriller, Autopsie d'un meurtre d'Otto Preminger, puis revient au western dans les années 60, essentiellement pour John Ford : Les deux cavaliers, La conquête de l'ouest, L'homme qui tua Liberty Valance et Les cheyennes s'enchaînent de 1961 à 1964. Il continue à tourner au cours des années 70, en partie pour la télévision, puis raréfie ses apparitions dans les années 80, et se retire complètement après avoir prêté furtivement sa voix dans le dessin animé Fievel au Far West en 1991.

Il meurt le 2 juillet 1997 à Los Angeles, d'un arrêt cardiaque. Il était déjà veuf de Gloria Stewart ; le couple a eu deux enfants.

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques