Biographie de Howard Vernon

Avec son nez aqui­lin et ses yeux si­nistres, Ho­ward Ver­non, né Mario Lip­pert le 15 juillet 1914, évoque une sorte de hibou ma­lé­fique prêt à tout pour at­tra­per de jeunes vierges entre ses serres. Ac­teur fé­tiche de Jésus Fran­co et de fait, in­con­
tour­nable du go­thique es­pa­gnol, il est l'in­ter­prète du fa­meux Dr Orlof, per­son­nage qu'il dé­cli­ne­ra plus qu'à son compte.

Ver­non est par la suite un ac­teur qui s'épar­pille, en­chaî­nant des Z hon­teux avec des pro­duc­tions au­tre­ment plus pres­ti­gieuses. Ainsi, si nous le re­trou­vons dans des choses aussi conster­nantes que Le lac des Morts Vi­vants, Ver­non ap­porte son phy­sique im­pres­sion­nant à des ci­néastes de la trempe de Woody Allen ou John Fran­ken­hei­mer. Toute sa car­rière pour­rait se ra­mas­ser en ces quelques films, et si le go­thique nous lais­sa de lui aussi bien l'image du Dr Orlof que du Dra­cu­la gro­tesque de Dra­cu­la Pri­son­nier de Fran­ken­stein, Ver­non reste avant tout un ac­teur de ta­lent, dont la fil­mo­gra­phie im­pres­sion­nante voit se cô­toyer, entre deux Jess Fran­co, des noms aussi pres­ti­gieux que Jean-Pierre Mel­ville, Fritz Lang ou Jeunet et Caro. Il dé­cède le 25 juillet 1996.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques