Biographie de Hazel Court

On ne sait pas com­ment était Hazel Court au na­tu­rel, mais à l'écran, cette rousse in­cen­diaire joua avec bon­heur des femmes aux ca­rac­tères bien trem­pés, voire de vé­ri­tables garces.


Née le 10 février 1926, c'est tout na­tu­rel­le­ment pour la Ham­mer que brille­ra cette An­glaise de souche. C'est ainsi qu'elle cô­toie Peter Cu­shing et Chris­to­pher Lee dans Fran­ken­stein s'est échap­pé, où elle campe l'épouse du Baron. Après une autre pro­duc­tion Ham­mer, The Man who Chea­ted Death, tou­jours avec Chris­to­pher Lee, Hazel Court ren­contre un autre ponte du go­thique, Roger Cor­man. L'En­ter­ré Vi­vant, Le Cor­beau, Le Masque de la Mort Rouge, au­tant de clas­siques où elle ap­porte un ta­lent in­con­tes­table, dou­blé d'un dé­col­le­té gé­né­reux. Après 1964, Hazel Court épouse Don Tay­lor, réa­li­sa­teur amé­ri­cain et se di­ri­ge­ra vers la té­lé­vi­sion, et sorti de quelques ca­méos -dont la Ma­lédic­tion III- ne tour­ne­ra plus pour le ci­né­ma. Devenue mère de fa­mille et veuve, elle se consa­crait tou­jours à des conven­tions, où sa dis­po­ni­bi­li­té était fort ap­pré­ciée.

Elle est morte le 15 avril 2008 à Lake Tahoe en Californie.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques