Biographie de Fanny Ardant

Née le 22 mars 1949 à Saumur, Fanny Ardant commence par étudier à Science-Po avant de se tourner vers le théâtre à 25 ans. Elle perce à la télévision en 1979 avec la série Les dames de la côte.

En 1981, François Truffaut craque pour elle et lui propose à la fois le mariage et un rôle dans La femme d'à côté ; elle accepte les deux. Elle tourne à nouveau avec son mari en 1983 (Vivement dimanche !), et lorsque le réalisateur décède en 1984, à seulement 52 ans, Fanny Ardant est enceinte de lui ; elle accouchera de la petite Joséphine quelques mois plus tard.

Ardente ?
Ardente ?
Dans les années 80, elle tourne trois fois avec Alain Resnais (La vie est un roman en 1983, L'amour à mort en 1985, Mélo en 1987), mais privilégie également les réalisateurs étrangers comme Volker Schlöndorff (Un amour de Swann) ou Ettore Scola (La famille).

En 1994, elle se tourne vers un cinéma qui touche un plus grand public, en partageant l'affiche du balzacien Colonel Chabert avec Gérard Depardieu et Fabrice Luchini, puis celle de la comédie Pédale douce avec Patrick Timsit et Jacques Gamblin. En 1996, elle est parfaite en Madame de Blayac onctueuse et perfide dans le Ridicule de Patrice Leconte. En 1999, elle est à nouveau réunie à Depardieu par Balzac, dans le téléfilm du même nom réalisé par Josée Dayan.

Par la suite, le jeu affecté et la grande bouche de Fanny Ardant font le bonheur de Claude Berri (La débandade, 1999), François Ozon (8 femmes en 2002) et Anne Fontaine (Nathalie en 2004) et Claude Lelouch (Roman de gare en 2007, 26 ans après Les uns et les autres dans lequel elle jouait aussi). Elle cultive toujours une relation avec le cinéma italien, puisqu'on la retrouve une nouvelle fois chez Ettore Scola en 2000 (Le dîner), puis chez Franco Zeffirelli (Callas forever, 2002), Paolo Sorrentino (Il divo, 2008) et Mario Martone (L'odeur du sang, 2009).

Elle s'essaie à la réalisation pour la première fois en 2009 avec Cendres & sang.

A découvrir

La Petite Reine

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques