Biographie de Denzel Washington

Voir son interview dans la conférence de presse d'Unstoppable

Né le 28 décembre 1954 dans la région de New York, Denzel Hayes Washington Jr. commence des études de journalisme avant de se tourner vers l'art dramatique. En 1981, il décroche son premier grand rôle dans la comédie Carbon copy (inédite en France). Après une petite décennie d'apparitions secondaires au cinéma et à la télévision (il joue pendant 6 ans dans la série médicale St. Elsewhere), il remporte l'Oscar du meilleur second rôle pour le film Glory (1989) de Edward Zwick.

Et hop, un doigt d'honneur, discret, l'air de rien
Et hop, un doigt d'honneur, discret, l'air de rien
Pour cet acteur aux rôles généralement dramatiques d'hommes droits et sérieux, il s'ensuivra une carrière faite de récompenses (nominé à l'Oscar du meilleur acteur pour Malcolm X en 1993 et Hurricane Carter en 2000, il le remporte finalement en 2001 pour Training Day), et d'une poignée de réalisateurs auxquels Denzel reste fidèle : Edward Zwick (A l'épreuve du feu en 1996, Couvre-feu en 1998), Spike Lee (Mo' Better Blues en 1990, Malcolm X en 1992, He Got Game en 1998, Inside Man en 2006, Inside Man 2 en 2010), Jonathan Demme (Philadelphia en 1993, Un crime dans la tête en 2004) et Tony Scott (USS Alabama en 1995, Man on Fire en 2004, Déjà Vu en 2006, L'attaque du métro 123 en 2009, Unstoppable en 2010).

Il passe à la réalisation en 2002 pour Antwone Fisher, et récidive en 2007 pour The Great Debaters, inédit en France.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques