Biographie de Danny Elfman

Né le 29 mai 1953 à Los Angeles, Daniel Robert Elfman commence sa carrière musicale avec son grand frère Richard Elfman. Ensemble, ils créent le groupe Oingo Boingo, et composent dans la foulée le musique du film Forbidden Zone (1980) que Richard réalise.

Après quelques années de Oingo Boingo (un de leurs morceaux, Weird science, sera repris plusieurs années plus tard en générique de la série Code Lisa), Danny Elfman se retrouve aux commandes de la bande originale de Pee Wee's big adventure, réalisé par le tout jeune Tim Burton. C'est le début d'une longue et L'homme-elfe
L'homme-elfe
fructueuse collaboration, la musique lugubre mais énergique de Elfman accompagnant à merveille les images du grand enfant torturé qu'est Burton. Les musiques de Beetlejuice (1988), Batman (1989) ou Mars attacks (1996) resteront longtemps dans les oreilles des spectateurs.

Tim Burton ou pas, la plupart des films sur lesquels Danny Elfman travaille ont en commun un univers sombre et baroque, rétro ou fantastique, teinté d'humour noir et/ou présentant une parenté avec les comics books : Dick Tracy (1990), Darkman (1990), Fantômes contre fantômes (1996), Men in black 1 et 2 (1997 et 2002), Spider-man 1 et 2 (2002 et 2004), Hulk (2003), Le loup-garou (2009), The Green  Hornet (2011)... On lui doit également le thème musical de plusieurs séries TV : Les Simpson, Les contes de la crypte, Flash, Desperate Housewives...

Danny Elfman est marié à Bridget Fonda depuis 2003, ils ont eu un enfant ensemble en 2005.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques