Biographie de Clint Eastwood

Né le 31 mai 1930 à San Francisco, Clinton Eastwood Jr. a passé sa vie à être contrariant : ... 

Dans les années 50, on lui a dit qu'il ne savait pas jouer. Ce qui ne l'a pas empêché de décrocher l'un des rôles principaux de la série western Rawhide, celui du jeune Rowdy Yates.

Clint le taciturne
Clint le taciturne en 1965
On lui a dit alors qu'il ne ferait plus que de la télé. C'est pourquoi les années 60 le voient exploser dans la trilogie cinématographique de Sergio Leone : Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus, et Le bon, la brute et le truand.

"Il ne sait jouer que les cow-boys", dit-on cette fois. Mais dès 1971, il incarne le flic mythique Harry Callahan dans Dirty Harry, et commence sa carrière de réalisateur avec le thriller Un frisson dans la nuit.

Depuis, il continue d'étonner, alternant ou cumulant les fonctions d'acteur et réalisateur sous l'égide permanente de sa propre société de production Malpaso, parfois compositeur (il est fan de jazz et a consacré son film Bird à la vie de Charlie Parker), remportant deux fois l'Oscar du Meilleur Réalisateur (pour Impitoyable en 1992 et Million Dollar Baby en 2005), et faisant preuve d'une énergie incroyable qui lui permet par exemple de réaliser deux films de guerre la même année, à l'âge de 76 ans : Mémoires de nos pères et Lettres d'Iwo Jima... En 2009, il rencontre un de ses plus gros succès en jouant sur sa propre image de baroudeur sec et violent dans Gran Torino ; il a alors 78 ans.

Clint a sept enfants (parmi lesquels le chanteur Kyle Eastwood et l'actrice Alison Eastwood), a été marié deux fois (à Maggie Johnson et Dina Eastwood), et a longtemps vécu avec l'actrice Sondra Locke.

Clint l'insubmersible en 2008
Clint l'insubmersible en 2008
Citations :

« L'analyse est l'ennemie de l'artiste. Don Siegel m'a appris à me fier à mon instinct et à agir vite. Sergio Leone, à marcher, à parler, à me taire, à fixer comme un serpent et à fumer d'horribles cigarillos, moi qui n'était pas fumeur. »

« Quand on a envie de se baigner dans une piscine sans savoir si l'on sait nager, la seule façon de vérifier, c'est de se jeter à l'eau. Je n'aime pas le confort, il empêche d'évoluer. Je ne veux pas que l'on écrive sur ma tombe : "Il a joué vingt polars et quinze westerns..." J'ai même chanté et enregistré des disques ! Mais Placido Domingo peut dormir tranquille : si je remets la main dessus, je les balance dans l'océan ! »

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques