Biographie de Claude Chabrol

Né le 24 juin 1930 à Paris, Claude Chabrol appartient à cette génération de cinéastes découverte dans les pages du magazine critique Les Cahiers du Cinéma. Il signe en 1959 son premier long métrage, Le beau Serge, avec Jean-Claude Brialy, puis s'éloigne progressivement de la Nouvelle Vague pour se
spécialiser dans le polar franchouillard, avec mystères campagnards et petites bourgeoisies étriquées. Son regard malicieux est reconnaissable à travers son oeuvre, au cours de laquelle il raconte la vie de Landru, invente le policier Lavardin (joué par Jean Poiret dans deux films et une courte série télé), adapte Fantômas à la télévision, termine le projet inachevé d'Henri-Georges Clouzot L'Enfer et porte à l'écran le drame de Flaubert Madame Bovary avec Isabelle Huppert, une de ses actrices fétiches. Grand amateur d'Hitchcock, il a parodié l'introduction de sa série Alfred Hitchcock présente dans la bande-annonce de Merci pour le chocolat.

Employé par Marin Karmitz pour mk2 à partir des années 80, avec un statut quasi-unique de cinéaste salarié, il se désolidarise de la compagnie de production-distribution à la fin des années 2000.

Son fils Thomas est acteur, et son fils Matthieu compositeur.

Il est mort le 12 septembre 2010 à Paris.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques