Biographie de Bruno Dumont

Né le 14 mars 1958 à Bailleul (c'est dans le Nord), Bruno Dumont commence par être prof de philo, avant de réaliser que l'audiovisuel le branche bien. Il tourne alors des films institutionnels (pour du jambon, des briques, des tracteurs et des bonbons), un court métrage appelé Paris (Paris) en 1993, et quelques documentaires.


DR.
En 1996, il signe enfin son premier long métrage, La vie de Jésus, qui reflète la vie du côté de chez lui ; le film reçoit le prix Jean Vigo 1997. Fort de ce succès d'estime, Bruno Dumont tourne ensuite L'humanité (1999), qui remporte le prix d'interprétation masculine, le prix d'interprétation féminine (à deux acteurs amateurs) et le grand prix du Jury au Festival de Cannes 1999. Quittant le Nord, il réalise Twentynine Palms (on te voit venir, Bruno, tu veux gagner 29 fois à Cannes) en 2003, un road-movie rude tourné en Californie. Son film suivant, Flandres, revient au Nord qui a fait sa gloire, et remporte à nouveau le grand prix du Jury à Cannes. Il tourne ensuite un film appelé Hadewijch, produit comme tous ses autres films par Rachid Bouchareb. En 2011, il est de retour à Cannes pour présenter Hors Satan dans la sélection Un certain Regard.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques