Biographie de Benoît Poelvoorde

Né le 22 septembre 1964 à Namur, Benoît Poelvoorde rencontre en Terminale les deux compères qui vont faire de lui une vedette : Rémy Belvaux et André Bonzel. Dix ans et un court métrage plus tard, le trio sort sur les écrans la comédie noire C'est arrivé près de chez vous, dans laquelle Benoît Poelvoorde joue un tueur sadique et prétentieux suivi par une équipe de tournage. Le film est un succès, et
Poelvoorde devient une personnalité comique à suivre.

En 1996, il joue le guide des Randonneurs de Philippe Harel, rôle qu'il reprendra en 2008 dans la suite Les Randonneurs à Saint-Tropez. Par la suite, si les personnages qu'il incarne changent peu d'un film à l'autre, la nature des films qu'il choisit va de la comédie dramatique indépendante (Les convoyeurs attendent en 1998, Le vélo de Ghislain Lambert en 2001, Les émotifs anonymes en 2010) à la superproduction friquée sans âme (Le boulet en 2002, Astérix aux jeux olympiques en 2008). Entre les deux, on trouve quelques inclassables plus ou moins réussis mais animés d'un esprit hors norme : en 2004, il apparaît ainsi dans Podium, où il joue un "sosie" de Claude François, Atomik Circus et Narco, où son personnage Lenny Bar (!) est un fan de Jean-Claude Van Damme.

En 2011, il partage l'affiche avec Dany Boon dans la comédie franco-belge Rien à déclarer.

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques