Biographie de Benoît Magimel

Né le 11 mai 1974 à Paris, Benoît Magimel rentre dans le cinéma par une simple annonce de casting à 12 ans. Il décroche la timbale puisque le rôle est celui de Momo dans La vie est un long fleuve tranquille de Etienne Chatiliez, oeuvre culte qui encourage le jeune acteur à continuer dans cette voie.

On le retrouve quelques années plus tard dans Les voleurs d'André Téchiné (1996), puis dans Déjà mort d'Olivier Dahan et dans Une minute de silence de Florent Emilio Siri, qu'il retrouvera plusieurs fois.

Avec Internet, Benoît a découvert la magie mail
Avec Internet, Benoît a découvert la magie mail
En 2001, Magimel est particulièrement remarqué dans La pianiste de Michael Haneke, qui lui ouvrira la porte de plusieurs productions assez différentes. Il tourne donc dans le thriller d'action Nid de guêpes en 2001 (Florent Emilio Siri, nous y revoilà), dans le polar chabrolien bourgeois Les fleurs du mal (2002), dans le blockbuster neuneu Les rivières pourpres 2 (2003), dans la comédie dramatique Effroyables jardins (2003), et dans le film à grand spectacle familial Les chevaliers du ciel (2005).

L'année 2007 le voit consolider ses fidélités : il retrouve Siri pour L'ennemi intime et Chabrol pour La fille coupée en deux. L'année suivante, il tourne avec des réalisateurs au public plus réduit comme Barbet Schroeder ou l'écrivain Michel Houellebecq (Inju et La possibilité d'une île, sortis tous deux en septembre 2008).

A découvrir

Miou-Miou

Partager cet article

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques