7.5/10

Big Hit : Mark Wahlberg frappe un grand coup

A vingt-neuf ans, Mark Wahlberg interprétait Melvin Smiley, un tueur aux états d'âmes étonnants, dans Big Hit. Pas très intellectuel, mais rigolo et bien troussé.

Alors que The Fighter commence à faire parler de lui, notamment aux Golden Globes (meilleur second rôle masculin et féminin pour Christian Bale et Mélissa Léo), il est intéressant de revenir un peu sur la filmographie de Mark Wahlberg. L'acteur possède en effet une carrière assez inégale, tant en termes d'adjectifs mélioratifs que de genres cinématographiques, qui recèle néanmoins quelques petits bijoux méconnus qui valent le coup d'œil. Aujourd'hui, parlons de Big Hit.


DR.
Wahlberg est souvent catalogué comme un homme d'action - son visage carré, son regard de beau gosse, et ses atouts musculaires expliquent cela -, et c'est exactement ce qu'il est dans Big Hit. Son personnage, Melvin Smiley, est un tueur à gages musclé et efficace, implacable et sans pitié. Pourtant, en dehors de ça, Melvin est une fiotte. Il ne supporte pas de déplaire, et se fait marcher sur les pieds par l'intégralité de son entourage : le gérant du vidéoclub local, un binoclard sapé taille crevette, lui gueule dessus tandis que sa maîtresse le détrousse de tout son argent et que la famille de sa fiancée le mène en bateau. Quant à ses "collègues", ils prennent le thé en laissant Melvin faire tout le boulot. Oui, je vous l'ai dit, Melvin est incapable de faire quelque chose de déplaisant, tout en étant un tueur invétéré.
DR.
Ce personnage à deux facettes fait tout le sel et tout le décalage de cette oeuvre qui, vous l'aurez certainement compris, tient autant du film d'action que de la comédie. Mark Wahlberg l'incarne sans imagination, mais pourtant son regard et son sourire de benêt renforce le côté pathétique du personnage qui se fait avoir sur tous les plans.
La première partie du film présente Melvin et son entourage avec un certain punch. On découvre alors quelques uns des tueurs accompagnant Melvin, notamment Crunch – devenu récemment adepte de la masturbation intensive - et Cisco. Ce dernier, joué par Lou Diamond Phillips, est un petit régal de mimiques et de regards de faux jeton. Dans l'ensemble, tout le monde surjoue un peu, mais c'est aussi ce qui donne du charme à Big Hit : la totalité du film laisse de côté la crédibilité, joue la carte du "too much" sans vergogne, aussi bien dans les situations que dans l'action pure. Et le film n'en manque pas, il va même très loin de ce côté-là, en proposant des gunfights totalement à côté de la bienséance. Celles-ci manquent parfois un peu de lisibilité, mais notre plaisir est intact : on s'amuse.

Une comédie / action assez enlevée, où le décalage des situations et l'inventivité de quelques scènes pourront gagner à leur cause tout amateur de film survolté. Mark Wahlberg a beau jouer comme un pied, la dichotomie de son personnage fait de Big Hit un petit régal de cocasseries extravagantes.

A découvrir

Attention au Tron !

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Canette Ultra

    27/01/2011 à 11h01

    Répondre

    Un film culte ! Totalement généreux dans l'exagération

    A noter la présence de Christina Applegate (Mariés deux enfants) et surtout celle de Danny Smith en gérant de vidéo club. Cet acteur est LE MEILLEUR AMI du Loup-Garou du campus ! http://cinema.krinein.com/big-hit-m ... 14903.html

  • Guillaume

    27/01/2011 à 11h14

    Répondre

    Aha, ça c'est du teasing :
    Revenez demain matin à 7 heures pour pouvoir lire l'article

  • kou4k

    06/02/2011 à 23h20

    Répondre

    Aaaah ! je désespérais de voir arriver une critique de ce petit bijou ^^.

    Ce film est pour moi la meilleure caricature de film d'action qui ait été faite...
    Les personnages sont hilarants, le rythme est excellent, les péripéties complètement chaotiques, et super bien imbriquées.

    Voir Mark Wahlberg ingurgiter des litres de Maalox pour supporter la pression de son entourage constitué presque intégralement de profiteurs, avec LD Philips en pourri de chez pourri, ou encore la situation du milliardaire ruiné à cause du Blockbuster qu'il a voulu réaliser lui-même, et tout ceci qui vient s'imbriquer de façon totalement déjantée et, pire, logique, c'est vraiment unique.
    Chaque situation est poussée à l'extrême, c'est drôle, ça défoule, bref, pour se détendre, on ne fait pas mieux.

    Un chef d'oeuvre bourré d'action et d'humour gras qui tient sa place dans ma cinémathèque depuis un bon petit moment.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques