7/10

Batman begins

Man in Bat

Batman sera-t-il bientôt considéré comme une franchise « à la James Bond », où se succèdent aussi bien les réalisateurs (prestigieux ou non), les acteurs (prestigieux ou non), et les potiches (prestigieuses ou non) ? Petite rétro. Le Batman contemporain naît au cinéma en 1989 par la vision monochrome de Tim Burton, se joignant les services de Michael Keaton, Kim Basinger et Jack Nicholson. Le succès est aussi bien public que critique, ce qui donnera lieu à une suite sobrement nommée Batman Returns, portant au rang d'ennemis légendaires les excellents Danny de Vito (le Pingouin) et Michelle Pfeiffer (Catwoman, et rien à voir avec celle de Pitof !). Après, les choses se corsent. 1995, Burton passe la main à Joel Schumacher, Keaton est écarté au profit de Val Kilmer, et Batman s'adjoint les services de Robin (Chris O'Donnell) dans le troisième opus de la série, Batman Forever. Si le film perd un peu de la folie macabre de Tim Burton, le casting sauve une partie des meubles (Nicole Kidman, Tommy Lee Jones et Jim Carrey), l'autre partie étant récupérée de justesse par la réalisation plus colorée de Schumacher. Ce qui nous mène à la grosse vautre de Batman & Robin, dont je ne me suis personnellement jamais remis, qui associe George Clooney (bien en Bruce Wayne, assez peu crédible en Batman), Uma Thurman (Poison Ivy), Arnold Schwarzenegger (Mr Freeze, blagues power) et Alicia Silverstone (Batgirl, un autre grand moment de rigolade) dans la lutte du bien contre le mal. Ce qui explique probablement ce qui le sépare de huit ans avec Batman Begins.
Saura-t-il relever la barre et faire oublier l'affligeante créativité des dialogues de son prédécesseur ? Nouveau Batman (Christian Bale), nouveau réalisateur (Christopher Nolan), nouvelle potiche (Katie Holmes), pour un retour aux sources radical qui va nous mener à la genèse de l'homme chauve-souris.

Le jeune Bruce assiste impuissant au meurtre de ses parents, perpétré par un anecdotique braqueur dans une ruelle sombre de Gotham City. A sa majorité, constatant que la justice n'est plus qu'un mot souffrant de trop nombreuses interprétations, Bruce (Christian Bale) s'enfuit de Gotham pour entamer un voyage à travers le monde, avec pour seul but de combattre l'injustice. Repéré par la Ligue des Ombres, des justiciers expéditifs, il sera formé par le mystérieux Ducard (Liam Neeson) pour devenir un de leurs soldats...

Qu'on en finisse avec ce pseudo suspense entretenu pendant mon introduction : Batman Begins est très très loin d'être une catastrophe, et j'ose même dire que sur certains points il peut avantageusement soutenir la comparaison avec ceux de Burton. Certainement pas sur le plan des effets spéciaux, comme on pourrait l'attendre, ni sur l'originalité du concept. Non, ici, tout est question de traitement. Christopher Nolan, à la fois scénariste et réalisateur, choisit pour son Batman la formule sans pétards et artifices, revenant à la genèse du héros et remettant du même coup les pendules à la bonne heure. Ceux qui prennent pour référence scénaristique les précédents opus seront forcément étonnés de constater que le Joker n'est pas le meurtrier de la famille Wayne (Batman 1) ou que Bruce découvre la future batcave bien avant cet assassinat (dans Batman Forever, il la déniche après l'enterrement de son père). En définitive, un petit recollement avec l'esprit d'origine du comics qui illustre le renouveau d'une série en perte de vitesse. Ce n'est pas pour rien que l'intégralité du casting s'offre une petite cure de jouvence, inscrivant du même coup trois énormes têtes d'affiche dans des rôles plus ou moins connus comme le commissaire Gordon (Gary Oldman) et Alfred (Michael Caine). Et pour finir de franchement se démarquer, Nolan choisit de pousser la crédibilité aussi loin qu'il le pourra. Ceux qui pensaient qu'Alfred creusait la batcave, construisait la batmobile, mettait au point tous les gadgets, tout en n'oubliant pas les tâches ménagères courantes du manoir, vont certainement frôler l'infarctus. Pour l'exemple, la célèbre automobile de l'homme chauve-souris, devenue au fil du temps l'objet des plus grands délires artistiques, se rabaisse à une espèce de tank utilisé pour le pontage. A la différence de celui de Burton, porté par des aspirations gothiques, et de celui de Schumacher, adepte de lumières flashys et de combinaisons high-tech, le Batman 2005 repose donc les pieds sur terre et s'inscrit directement dans une époque contemporaine, avec cependant quelques petits dérapages artistiques (des combats pas très compréhensibles) et scénaristiques qui vont amener notre célèbre Bruce Wayne à côtoyer des ninjas montagnards très troublants (car ninjas, car montagnards). Rien de très déroutant en somme, bien que certains passages puissent paraître bien longs. Une broutille compte tenu des 140 minutes qui passent comme un charme (mais il est vrai qu'après Last Days, les niveaux de référence sont légèrement décalés).

Un joli petit virage qui permet à Batman de reprendre un peu du poil de la chauve-souris, un exploit dû à un Christopher Nolan sobre et retenu, préférant la crédibilité à l'exubérance. Christian Bale incarne sans fausse note ce milliardaire envahi de chauves-souris, profitant du même coup de l'expérience de Liam Neeson (dans un rôle qui lui est à la fois classique et peu commun) et Michael Caine, tous deux impeccables. Pour leur part, Ken Watanabe fait de la figuration, et Katie Holmes mitraille à tout va de phrases chics et chocs, mais on n'en attendait pas moins d'eux...

A découvrir

Baby-Sittor

Partager cet article

A propos de l'auteur

49 commentaires

  • sven

    01/04/2005 à 13h14

    Répondre

    bof, ton spot TV (si c'est le tien, j'en suis sur!!! )
    par contre j'avais pas vu le trailer....
    et là

  • Selena

    01/04/2005 à 22h31

    Répondre

    le spot TV était un prétexte

  • Anonyme

    02/04/2005 à 23h50

    Répondre

    On l'attend de pied ferme ce batman 5 !!

    ben ouai l'équipe est composé d'élite (goyer, Nolan, Bale, Leeson)

    et on avait pas vu un bon batman depuis le numéro 2.

    Il y a peu de chance pour que Nolan fasse pire que Jojo qui s'est débrouillé pour massacrer de personnages importants en deux films (mr freeze et Double face).

  • Selena

    04/04/2005 à 16h24

    Répondre

    3 autres spots tv sur themoviebox.net, dont la bande-annonce #4 dans laquelle on peut enfin voir la batmobile en action

  • Anonyme

    04/04/2005 à 18h13

    Répondre

    Selena a dit :
    3 autres spots tv sur themoviebox.net, dont la bande-annonce #4 dans laquelle on peut enfin voir la batmobile en action


    t'as l'air fan dis donc...

    je t'avertie mais au risque de te décevoir, ça ressemblera plus à l'aspect sombre et froid des deux premiers qu' l'allure surcoloré et kitsh des deux suivant

  • Selena

    04/04/2005 à 18h17

    Répondre

    KRISSS a dit :

    ça ressemblera plus à l'aspect sombre et froid des deux

    c'est le but et l'intêret

  • Anonyme

    04/04/2005 à 19h07

    Répondre

    Selena a dit :

    ça ressemblera plus à l'aspect sombre et froid des deux

    c'est le but et l'intêret

    Je sais je sais, avoue qu'il te plaisais bien clooney en batman, c'est sur que c'est mieux bale mais c'est pas pire que val kilmer

  • Daggy

    04/04/2005 à 19h39

    Répondre

    Beau casting
    Ca fait un moment que l'excellent Rutger Hauer n'avait pas tourné dans un futur blockbuster. Et avec le ténébreux Christian Bale dans le rôle de Batman, hum, très bien tout ça ! Un joli retour aux sources en perspective.

    L'affiche est belle
    (ça me rappelle une cinématique de StarCraft, côté Zerg)

  • Selena

    01/05/2005 à 20h01

    Répondre

    Nouvelle bande-annonce (Quicktime): par là

  • Selena

    13/05/2005 à 09h15

    Répondre

    Bande-annonce internationale pour Batman Begins sous Quicktime:
    -[url=http://pdl.warnerbros.com/wbol/uk/movies/batman_begins/F4/batman_begins_tlrf4_qt_500.mov" title="super haute résolution">super haute résolution
    -[url=http://pdl.warnerbros.com/wbol/uk/movies/batman_begins/F4/batman_begins_tlrf4_qt_300.mov" title="haute résolution">haute résolution
    -

  • weirdkorn

    13/05/2005 à 12h09

    Répondre

    Il a l'air énorme tout de même .

  • nazonfly

    13/05/2005 à 17h01

    Répondre

    weirdkorn a dit :
    Il a l'air énorme tout de même .


    Ben je sais pas...
    Autant certaines scènes font penser que oui (le méchant a l'air terrible notamment), autant d'autres...

    C'est Batman qui s'entraîne à se battre à l'épée???
    Et la Batmobile (vous avez la même en noir?) est pas très jolie jolie... M'enfin.

  • Anonyme

    13/05/2005 à 18h23

    Répondre

    nazgul666 a dit :

    C'est Batman qui s'entraîne à se battre à l'épée???
    Et la Batmobile (vous avez la même en noir?) est pas très jolie jolie... M'enfin.


    Ben au moin ça fait bien "begin" cette histoire, tout n'était pas parfait à l'époque

  • KalistoR

    14/05/2005 à 14h00

    Répondre

    Je n'arrive plus à suivre... Dawson est devenu Batman ?
    On ne me la fait pas à moi, j'ai bien reconnu la fille qui joue dans la série sus-nommée...



    Plus sérieusement, comme la plupart des bandes-annonces, celle-ci en met plein la vue avec un choix judicieux de séquences destinées à attiser l'intérêt du spectateur.
    Pour le reste, espérons que le fond soit consistant car ce que j'en ai vu me laisse sur ma faim : Batman qui s'en va chez les samouraïs au beau milieu d'une chaîne montagneuse pour apprendre le kendo, une batmobile qui ressemble plus à un char de Star Wars qu'autre chose, etc.

    Encore une fois, attendons de voir...

  • hunt

    26/05/2005 à 15h25

    Répondre

    e n'arrive plus à suivre... Dawson est devenu Batman ?
    On ne me la fait pas à moi, j'ai bien reconnu la fille qui joue dans la série sus-nommée...


    et encore on a de la chance, l acteur qui jouait pacey dans dawson, joshua jackson, avait ete caste en meme temps que Bale !!

    mais sinon j attends ce film de pied ferme, en temps que fan de premiere heure des deux premiers episodes burtonniens (surtout le 2, un chef d oeuvre ) . Bale semble de loin etre le meilleur choix pour wayne, et le reste du casting est enorme ( tout comme celui de sin city d ailleurs).

    concernant la batmobile, on a pu voir dans le spot tele du dernier superbowl que c est en fait un des joujoux produits par la wayne company ( probablement destine a l origine a etre vendu comme char de guerre ?), et que lucius fox a fait essayer fort logiquement a wayne.

    le realisateur Christopher Nolan a declare avoir organnise la projection de "blade runner" pour son casting afin de les impregner de l ambiance qu il souhaitait donner au projet. d ou l aspect oreangatre de l affiche, qui decevra peut-etre les accros de l univers de burton (comme moi en fait..)

    sinon, quelqu un a des news concernant la BO par exemple ?? un pote m a dit que "boulevard of broken dreams" de greenday en ferait partie.... cependant cette chanson ne date pas d hier, d ou mon scepticisme.

  • Anonyme

    26/05/2005 à 20h04

    Répondre

    Moi je suis plutôt confiant quand je vois Nolan aux commandes, je ne sais pas ce qu'aurait donné arfonorsky

  • hunt

    30/05/2005 à 15h49

    Répondre

    moi aussi je suis confiant....mais je ne peux pas regarder le trailer !!!! ....

  • Anonyme

    31/05/2005 à 18h45

    Répondre

    hunt a dit :
    moi aussi je suis confiant....mais je ne peux pas regarder le trailer !!!! ....


    Il et gééénnniiaaaalllll !!!!!!!!!!









    Oui je fais ça pour te torturer moralement , je l'ai pas vu (l'abus de bande annonce est nocif pour une oeuvre artistique)

  • hunt

    01/06/2005 à 11h53

    Répondre

    j ai reussi a voir ce qui ressemble a une nouvelle version du trailer sur un site de cinoche ricain dont je tairai le nom, dans un encart pub....

    l image etait petite et le son forcement indisponible, mais le resultat est bien entendu prometteur. ca doit surement correspondre a la bande-annonce distribuee a MTV, vu qu elle est assez calibree action et qu il y a fort peu de sequences se passant en montagne.

    bien bien...je sens que je vais devoir me le farcir en allemand ce film .....

  • hunt

    07/06/2005 à 10h50

    Répondre

    ouuuuhh le zoli trailer final.....finalement j ai reussi a le voir.....

  • Selena

    09/06/2005 à 10h32

    Répondre

    Bande originale à l'écoute sur soundtrack.net.

  • hunt

    09/06/2005 à 10h57

    Répondre

    ah...c est juste l original score donc.

    pas de compil de tubes rock pour djeun s a l horizon ??

    le pire dans tout ca, c est que j aurais peut-etre ete preneur, couillon comme je suis....

  • Vincent.L

    17/06/2005 à 12h16

    Répondre

    Batman Begins est une belle surprise.
    Christopher Nolan a su apporter une psychologie et des reflexions sur les raisons du combat de Bruce Wayne qui, avec une réalisation appliquée, des dialogues bien écrits et un casting impeccable, donnent une force indéniable à cette préquelle.

    En nous montrant les dessous de Gotham, Nolan lui offre une âme qui donnera un sens profond à l'engagement de Batman. Contrairement aux épisodes 3 et 4, Batman Begins retrouve une noirceur avec les complots, les magouilles politiques, les mafias, la corruption, la folie...
    Le vrai combat de Batman n'est pas ici contre un "gros méchant" mais bien contre un système complexe où l'argent est roi. Avec cet aspect, le film s'éloigne de son côté "super héros" pour se rapprocher de questions loins d'être totalement fictionnelles et légères.

    Passé ce propos inattendu empreint de sens, Batman Begins nous transmet une émotion tout aussi surprenante. La relation avec Alfred (et son tendre humour), les flash back dans l'enfance et la mort des parents Wayne sont autant de scènes parfaitement réalisées qui font mouche.
    Si on y rajoute une intéressante initiation empreinte de sagesse (qui avait de quoi faire peur dans les bandes annonces), quelques scènes d'actions spectaculaires (poursuite en voiture, combats, profusion de chauves souris...), des hallucinations totalement inattendues (majoritairement réussies et parfois un peu "too much") et une relation amoureuse typique "comics", on obtient un des meilleurs divertissement de l'année.

    A part peut être dix minutes de trop sur la fin, Batman Begins restera un film à part dans la série des Batman, donnant un nouveau souffle à la franchise et pouvant rivaliser avec ceux de Burton.

    8/10

  • Vincent.L

    17/06/2005 à 16h20

    Répondre

    Retrouvez les 12 superbes affiches de Batman Begins à l'adresse http://www.impawards.com/2005/batman_begins.html

    Difficile de dire quelle est la meilleure...

  • Vincent.L

    17/06/2005 à 16h32

    Répondre

    Pour info, il paraitrait que le Joker qui tue les parents de Bruce, ça avait été inventé par Burton pour donner plus de force à la haine de Batman contre le Joker.
    Nolan aurait donc choisi de recoller à l'histoire originale, ce qui est d'autant plus honorable...

  • hunt

    17/06/2005 à 21h23

    Répondre

    Vincent.L a dit :
    Pour info, il paraitrait que le Joker qui tue les parents de Bruce, ça avait été inventé par Burton pour donner plus de force à la haine de Batman contre le Joker.
    Nolan aurait donc choisi de recoller à l'histoire originale, ce qui est d'autant plus honorable...


    exact. le vrai tueur est bien joe chill.

    de toute facon, les scenaristes des 4 premiers episodes ont pris d autres libertes:

    dans batman 3, double-face est le responsable de la mort de la famille de dick grayson, alors qu il me semble que c est quelqu un d autre dans les comics et la serie animee.

    dans le 4, barbara est apparement la niece d alfred. or on sait tous que son patronyme est gordon ....

  • Bzhnono

    17/06/2005 à 21h29

    Répondre

    hunt a dit :


    exact. le vrai tueur est bien joe chill.



    Je ne sais pas si c important dans le film, mais ne l'ayant pas vu j'aurai aimé ne pas connaître cette information.
    Utilise les balises Spoiler quand tu dis quelque chose sur le film, merci.

  • hunt

    17/06/2005 à 21h35

    Répondre

    Bzhnono a dit :


    exact. le vrai tueur est bien joe chill.



    Je ne sais pas si c important dans le film, mais ne l'ayant pas vu j'aurai aimé ne pas connaître cette information.
    Utilise les balises Spoiler quand tu dis quelque chose sur le film, merci.

    non, ce n est pas un plot twist ou quoi que ce soit, c est un fait connu des fans de la BD je crois. et de toute facon c est precise dans le pitch du film.


    qui plus est je n ai pas vu ce film moi non plus (mais demain peut-etre ??)

  • hiddenplace

    18/06/2005 à 01h22

    Répondre

    Je n'ajouterai rien d'original aux critiques précédentes: j'ai bcp apprécié ce préquel sombre et bcp plus profond que les autres (je n'ai pas revu ceux de Burton depuis un bail, il faudrait y remédier ), je n'ai pas du tout vu le tps passer...

    Au niveau lumières, couleurs, aussi bien dans les décors que dans les costumes, il y a une très belle recherche qui avait été perdue en route dans [i]Batman Forever et BAtman et Robin (dont les "méchants" me faisaient irrémédiablement penser à des futures figurines McDo^^), et comme l'ont très bien souligné Nicolas et Vincent, partir aux sources de la "légende" urbaine Batman est un voyage tout à fait intéressant... les flash back et les cauchemars de Bruce sont loin d'être lourds, il y a même souvent quelques petits traits d'humour et de tendresse bcp plus présents entre Bruce et Alfred (relevant le côté vraiment humain de Batman...), et des échanges signifiants et ne tombant pas dans un sentimentalisme gratuit entre Bruce et ses parents.
    (Je précise que je n'ai jamais lu les BD, je me contente juste de mon regard sur les différentes adaptations ciné...)

    Tout cela nous conduit à une histoire de superhéros assez contemporaine, peut-être moins poétique et fantastique que ceux de Tim Burton ou des deux autres suivants, mais vraiment intéressante, voire même très émouvante...

    Ajoutons à cela un Christian Bale non dénué de charme (moi qui ne l'avais vu que dans les Quatre filles du Dr MArch[/i]^^), très en forme, et qui n'en fait pas des tonnes. Gary Oldman et Michael Caine apportent aussi un touche très sensible et très juste, même dans des seconds rôles... quant à Katie Holmes, elle ne m'a pas trop dérangée (vous êtes un peu méchants avec elle!^^), elle m'a même fait oublié Dawson...

    Voilà un film en tout cas que je reverrai bien une deuxième fois sans regret...

  • Alain

    18/06/2005 à 02h43

    Répondre

    Heu, juste une question par rapport à la critique :

    Christopher Nolan, à la fois scénariste et réalisateur, choisit pour son Batman la formule sans pétards et artifices, revenant à la genèse du héros et remettant du même coup les pendules à la bonne heure.


    C'est pas David.s Goyer le scénariste ??? C'est ce que je lisais dans le dernier Mad Movies...

  • Nicolas

    18/06/2005 à 08h48

    Répondre

    Ce sont les deux, c'est marqué dans la fiche technique.

  • Kassad

    18/06/2005 à 09h27

    Répondre

    C'est un bon Batman, je suis d'accord. Contrairement à Nicolas j'ai bien aimé le côté furtif des combats : on voit pas grand chose et finalement c'est une superbe trouvaille. En effet ça ajoute au mystère de Batman : il est au milieu de 5 personnes, ça bouge dans tous les sens et ils se retrouvent tous par terre. Ca donne un aspect surnaturel. *

    D'autre part tout ce qui tourne autour de la folie et de l'asile est vraiment dans le ton Batman. C'est pas mal, de même que le speech de Gordon àla fin...

    Sinon la limite que je trouve dans ce film est ... Batman: je le trouve un peu trop lisse et sympa. L'interprétation qui en est donné est celle d'un justicier qui ne se veut pas "vigilante" (un mec qui rend SA justice): en témoigne ses rapports avec la procureur (en gros elle lui file des leçons de morale). Le vrai Batman (celui de Burton ou de Miller) n'est pas comme ça. C'est pas un mec sympa et cool, c'est pas le genre de mec qui même pour sa couverture ferait des conneries du style se ballader en voiture de sport avec des top modèles nues...

    Je donne une mention spéciale au psychiatre, par instant je croyais voire Johnny Depp (et c'est un compliment en ce qui me concerne). Alfred aussi est bien, bref ils sont tous tip top sauf le Batman frappé par un syndrome ben affleck léger...

  • Nicolas

    18/06/2005 à 10h08

    Répondre

    Kassad a dit :
    C'est un bon Batman, je suis d'accord. Contrairement à Nicolas j'ai bien aimé le côté furtif des combats : on voit pas grand chose et finalement c'est une superbe trouvaille. En effet ça ajoute au mystère de Batman : il est au milieu de 5 personnes, ça bouge dans tous les sens et ils se retrouvent tous par terre. Ca donne un aspect surnaturel. *


    Je suis d'accord sur le principe, le problème c'est que tout le monde fait de même. J'avoue toutefois avoir une fibre démonstratrice, et donc préférer lorsque l'action est claire et bien filmée, plutôt qu'un foulllis artistique.

  • hunt

    18/06/2005 à 19h06

    Répondre

    allez hop. moi aussi je l ai vu. ca, c est fait.

    mais forcement, c' etait la version allemande. bon, vu ma maitrise correcte mais encore parfois approximative de la langue de goethe, il se peut que j' aie "manque" quelque peu du film. j' en ai cependant, je l' espere, compris l' essentiel.

    force est de constater que, des le "generique", ca envoie severe. si seulement le logo WB defilait moins vite, on en aurait encore plus profite..... la premiere "phase" du film donc passe plus vite que prevu, et le fait de l' entrecouper de "flashbacks" est une bonne idee: cela nous "rattache" un peu plus "a la maison"-enfin, a gotham- et ca evite un recit trop, comment dire...decousu ?? bordelique ?? quoique, c est peut-etre justement un peu bordelique...mais ca passe plutot bien.

    et puis tres vite, le revoila a gotham notre bruce

    en revanche, si quelqu un peut m expliquer comment il a reussi a appeler alfred pour qu' il vienne le rechercher en jet prive....il lui a fait des (bat-)signaux de fumee ??

    ce gotham, il m' a rassure quand meme. alors certes, il n' a pas tant change que ca entre les sequences flash-back et celles du present effectif, mais il reste reconnaissable. au vu de tout ce que j ai entendu (et vu dans les trailers) concernant le style "realiste" de nolan, j avais peur de me retrouver devant un simili-chicago "banal". certes ca n' est pas demesure et sublime comme l' avait fait Burton, mais ca passe allegrement.

    parlons justement de ce style"realiste". a force d' expliquer, certains disent que nolan a demystyfie le heros. bon, un peu...mais pas tant que ca, l' ensemble se tient tout de meme. mais en revanche, et peut etre pour compenser cette demystification, le choix d une voix "monstrueuse" pour la chauve-souris (ceci n est pas un spoiler, CF une interwiew de bale) "casse" un peu le mythe. je ne sais pas ce que ca donne en VO ou en VF, mais en VA...mouais.

    cote acteurs maintenant. il faut dire qu avec un casting pareil, il y avait de grosses attentes. et bien tout a ete satisfaisant dans l ensemble. entre un bale parfait (quoique, nous fera-t-il oublier keaton ?? en tout cas il est de loin le meilleur choix), un michael caine bien plus present que n avait pu l' etre michael gough (merci le scenario), un cillian murphy pas tellement cabotineur, une katie holmes enfin "utile", un gary oldman a contre emploi en...gentil (eh bah oui !) et un liam neeson surprenant, il y a de quoi prendre son pied. une deception cependant: la sous-exploitation de Ken watanabe

    occis bien trop vite.....il n' etait pas cense etre immortel le rha' s al ghul ??

    . Avec un tel casting, il y avait aussi la peur (theme, sans surprise vu le-les-vilains) que l on se retrouve avec une compils de cameos. a part watanabe donc, il y en a suffisament pour tout le monde

    (plus en tout cas que ce que les geoles chinoises donnent a manger aux detenus....)

    , et quel bonheur que de voir michael caine et morgan freeman dans une seule et meme scene !!

    on a aussi raille la batmobile pour son cote "hummer", mais a l ecran le resultat est superbe, jouissif, et meme ressort comique (merci aux flics de gotham pour leur humour alors qu ils viennent d etre ecrases par le bolide, et merci aussi pour cette sequence ou c est gordon qui succede a dick grayson (batman forever) dans son cockpit !!! )

    bref, je crois que tout est dit....j'ai franchement ete emballe par le resultat, en depit de quelques defauts mineurs mais inevitables (quel film de super-heros...et quel film en general n en a pas ). je n irai (eventuellement) parler de chef d ouevre que quand je l aurai revu en VF ou VO

  • le duo

    20/06/2005 à 12h41

    Répondre

    salut à tous

    Bon ca y est j'ai enfin vu le dernier Batman (ou le premier héhé vu qu on parle de ses origines)

    Et bien j'ai été agreablement surpris.
    Et mon idée rejoint la plupart des commentaire deja fait
    malgré quelques libertés par rapport au Darknight de la bd, en general je trouve que le realisateur et le scenariste s'en sortent plutot bien.

    J'ai adoré ce Batman. ça me change des derniers films de Batman qui a mon goût ne ressemblait plus à rien ....

    Cependant une petite question me turlupine... bien que le film soit plutot bien fait l'une des armes du film a un fonctionnement assez bizarre .

    *************attention spoiler desolé***************

    Pourquoi l'arme à micro-onde qui fait s'evaporer l'eau de gotham sur un rayon d'action plutot grand n'affecte-t-elle pas le corps humain composé en grande partie d'eau d'après mes souvenirs de biologie?

    En effet lors de la scène finale du combat, Batman et son ennemi se trouvent dans le wagon où l'arme est activée. En bas dans les rues, la population de Gotham se dechaîne, l'eau à leur alentour s'évapore, mais eux ne sont pas touchés.
    Apparemment, ca n'a choqué que moi au vu de toutes les critiques que j'ai pu lire .....

    Donc voila un bon film avec une petite incohérence scénaristique

  • Lestat

    03/07/2005 à 12h43

    Répondre

    Mitigé pour ma part. Un bon début, une bonne fin...et j'avoue que je me suis ennuyé entre les deux. Il manque quelques chose à ce Batman, et ce n'est pas les combats pas franchement trépidants qui arrangent les choses. L'Epouvantail, excellent personnage, n'est que très peu développé et ses visions d'épouvantes sont bien fades. La volonté de réalisme n'a pas que des bons côtés, et Gotham souffre de l'amputation de son aspect gothique/retro que lui donnait Burton voir Schumacher (qui malgré ses partis pris avait pour lui un certain pétage de plomb architecturale).

    Reste le retour à une noirceur perdue depuis les deux derniers épisodes bariolés. En fait, Batman Begins ressemble bel et bien à un début, avec ce que ça comporte d'imperfections. Il faudra sans doute attendre la suite inévitable pour voir tout le potentiel de cette nouvelle franchise.

  • Anonyme

    04/07/2005 à 13h05

    Répondre

    Moi j'ai été étonné, bon ok, l'action c'est pas trop ça, mais Nolan a très bien concrétisé les débuts de Batman évitant d'enjoliver inutilement les differents élément du film.

    Pour le scénario, je fait partie du club des "J'adoooooreee" et non pas pasque tout le monde le dit, faut arrêter de conclure à la va vite mais pasque les rouages de celui ci sont très intéréssant, les dialogues qui rebondissent tout le long du métrage, une mystification intéréssante et une mise en valeur réfléchit pour donner au personnage, le surnom qu'il doit porter et meriter, les gags d'un cynisme parfois exceptionnel partent dans tout les sens et n'épargnent personnes.

    La conclusion d'une légèreté incroyable (dans le sujet) propose une sorte de pause pour mieux redémarrer sur les aventures suivantes.

    L'idée d'utiliser un Q me parraissait à la base ridicule mais au final, tout nous parait plus crédible (pas comme dans spiderman 2) à quelques détails près dans la manière dont Batman s'équipe. La création du masque, du costume, du véhicule (bien sur qu'il est laid mais finallement, je préfère comme ça, surtout à une époque ou le tunning fait fureur), et de la réputation grandissante de Batman.

    il est évident que Batman le défi était grandiose, mais à mon avis, Ce bat man begins respecte plus que les autres l'oeuvre originale en laissant des incertitudes sur les personnages (que devient l'épouvantail ?)et établissant des codes pour pouvoir par la suite mieux assimiler les éventuelles intrigues qui vont se développer.


    Pour les acteurs, bale est bien, il m'a pas vraiment impréssioné mais j'ai tellement adoré Keaton que j'ai du mal à l'apprécier. Si Holmes est un peu inutile et transparante, j'ai par contre adoré Golman et Caine qui ont réussit à redéfinir leur personnages .

    Je conclurai en disant que malgré les défauts dont souffre cette oeuvre, l'ambiance et l'univers redéfinit par Nolan sont d'une intelligence rare car ils expliquent très bien la naissance de Batman (Gotham est glauque et chaotique). On peut ne pas aimer le film mais on ne peut pas nier cela.

  • hunt

    05/07/2005 à 22h53

    Répondre

    hum...et sinon, l'est ou deja le topic parlant des news concernant la suite ?

  • Selena

    05/07/2005 à 23h06

    Répondre

    hunt a dit :
    hum...et sinon, l'est ou deja le topic parlant des news concernant la suite ?


    ICI

  • NykO18

    06/07/2005 à 02h01

    Répondre

    J'aurais juste envie de dire, et ca m'étonne que personne l'ai évoqué avant, que j'ai trouvé la voix de batman (quand il est en batman) vraiment.. hum.. too much.

    Si encore il avait quelque chose sur la bouche pour amplifier/déformer sa voix, pourquoi pas, mais là, c'est à se demander s'il abuse pas un peu trop de la clope.

  • hunt

    06/07/2005 à 11h11

    Répondre

    NykO18 a dit :
    J'aurais juste envie de dire, et ca m'étonne que personne l'ai évoqué avant, que j'ai trouvé la voix de batman (quand il est en batman) vraiment.. hum.. too much.

    Si encore il avait quelque chose sur la bouche pour amplifier/déformer sa voix, pourquoi pas, mais là, c'est à se demander s'il abuse pas un peu trop de la clope.


    exact. impossible dans ce cas de retrouver le batman "cool" -enfin, facon de parler-qu'incarnait keaton, avec ses repliques cultes (mords la poussiere...c'est riche en fibres )...

    que je sache, batman n'a jamais eu cette voix bestiale dans aucune forme d'adaptation dans laquelle je l'ai vu.

  • Lestat

    06/07/2005 à 11h25

    Répondre

    Dans le dessin 'nimé, il avait la voix plutot caverneuse en VF.

  • Anonyme

    06/07/2005 à 11h39

    Répondre

    C'est vrai que c'est pas la voix de vador, mais perso, je pense que ça crédibilise la situation, donc je préfère !!

  • hunt

    06/07/2005 à 16h24

    Répondre

    Lestat a dit :
    Dans le dessin 'nimé, il avait la voix plutot caverneuse en VF.


    oui, mais c'était sa voix d'origine, à savoir celle de richard darbois (la voix de harrison ford et de NRJ). idem pour sa voix en VO dans le dessin animé, tres bourrue mais "d'origine".

    en tout cas, mickael keaton n'avait pas besoin de changer sa voix pour avoir la classe

  • gyzmo

    21/07/2005 à 15h25

    Répondre

    une génèse bien sympathique!

    Tim Burton avait mis la barre haute avec sa vision du personnage et de son environnement.
    Christopher Nolan na pas à rougir de son adaptation qui ne manque ni démotions, ni de forces.

    j'aime bien le personnage de Batman pour son côté sombre. evidemment, je ne parle pas de ses folies de jeunesse, à lépoque où il se baladait en coulant moulant avec un slip par dessus, et un jeune homme tout habillé de couleur rouge flashy qui lui collait au train comme une douloureuse maladie, on fait tous des erreurs, ça arrive...
    je ne suis pas un connaisseur du personnage version BD. je crois que c'est le dessinateur Miller qui lui a donné du caractère. en fait, Batman est un peu la version négative de Superman. Christian Bale est un bon choix. il a ce petit grain mystérieux (placide?) qui colle bien au personnage. un type qui a joué un psychopathe américain et un régulateur découvrant l'émotion, il n'y avait pas mieux pour camper un personnage aussi froid et enigmatique.

    j'ai bien aimé lintégration des ninjas et tout le folklore qui virevoltent autour (les combats avec des gants en fer de 25kg chacun, c'est digne de Gladiator... et la maîtrise du déplacement sur la glace, de RollerBall). ca explique bien les compétences particulières de ce héros qui m'est plus attachant que les autres car c'est un "homme" qui ne tire pas ses super pouvoirs dun héritage simplet de la planète Onéléchampions ou dune réaction plus ou moins salutaire à une malencontreuse expérience scientifique, voire pire, une chute dans une cuve de déchets radioactifs!
    bref! c'est dépaysant et pendant tout le début, on se demande si le film parle vraiment de la modélisation de Batman, la chauve-souris des villes. mais c'est bien vu d'avoir mis le talentueux Christopher Nolan dans le coup parce qu'au rythme où allait la foireuse direction artistique de Schumacher, les tortues ninjas auraient débarqué dans ce Batman Begins s'il en avait été le maître, que je n'aurai pas été trop étonné ^_^.

    autrement, la mise en scène est nerveuse. les débuts tatillons de celui qui deviendra Batman sont marrants (je remarque que ces superhéros cinématographiques - à part Hulk peut-être - sont de fins designers, savent magnifiquement utiliser leurs petites mains pour mettre en valeur leur belle silhouette, ils font attention à leur apparence, c'est bien, ils sont propres, ça fait plaisir ). les couleurs froides du début ou ocres de la fin sont superbes, ça m'a rappelé que Nolan avait une jolie maîtrise pour camper une ambiance (celle extra d'Insomnie, par exemple). la musique est très bien. je crois qu'elle est de Hans Zimmer?

    une bonne surprise qui fait oublier les calamités précédentes. et c'est déjà énorme

  • Aliak

    22/07/2005 à 00h40

    Répondre

    Et op, je suis quelqu'un qui a aussi bien apprécié le film et qui pour une fois n'est pas coutume, a très envie et croit fort dans une suite.

    Pour la nervosité des combats, je n'ai été géné
    qu'au début dans la prison car ils ont tous la même teinte au niveau des habits et se retrouvent tous recouvert de boue
    Mis à part ce détail, j'ai bien aimé cete nervosité justement.

    Tous les personnages m'ont bien plus (sauf le papa peut-être)
    Un peu trop donneur de leçon et gentillet lol ....
    Mais fallait bien batir l'image du père de Bruce pour le comprendre.


    Et là, j'en appelle à tous car je suis victime du syndrôme : ils sont lourd avec leur musique... rien de bien fracassant et d'original... et cela plombe le film merveilleusement bien.
    Scène douce etc. l'air du violon... mais burk ! Enlevez là cette musique ! Elle ne renforce pas l'émotion, au contraire, je trouve que le jeu des acteurs bridé par ce morceau... Revenez au naturel, svp

  • Anonyme

    22/07/2005 à 00h42

    Répondre

    t'as pas tort, on se croirai à un épisode de bachelor

  • Anonyme

    23/05/2008 à 16h27

    Répondre

    très bon batman, je trouve. Bon, ben Nolan n'est pas Burton, mais il n'est pas Schumacher, et c'set déjà ça. Il faut du christopher Nolan, et je trouve que ça enrichit l'univers de Batman. bon, maintenant, ça manque de folie, effectivement (j'adooooore Cillian Murphy, il joue méga bien, et c'est bien dommage qu'on le voit pas assez), mais le prochain avec le joker devrait amener ça normalement.


    Alors, ce batman n'set pas joyeux tout au plus cynique dans son humour, et franchement idéaliste dans sa quête, pas brillantissime et classieux comme l'était keaton, plus laborieux. Mais il est humain, et ça donne plus de relief, quelque part, et ouvre plus de portes aux possibilités cette humanité de ce personnage. Après, et là je suis d'accord, gotham city aurait pu et du être plus fantastique qu'elle ne l'est. J'aurais préféré, ça aurit ajouté un coté poétique (quoique le coté ninja au début en amène) et irréel.


     


    quant aux acteurs, chapeaux bas à Liam Neesom, Christian Bale et Cillian Murphy !!!


     


    J'attend avec imapatience le prochain, et j'espère qu'il sera plus libéré. Nolan a mles moyens de se lacher pour celui là

  • nazonfly

    30/07/2008 à 20h26

    Répondre

    J'avais vu les deux Batman de Burton, raté les deux suivants. Vu que la télé osait diffuser un Batman Begins plutôt apprécié, il fallait que je le regarde. En VF bien sûr et sur une petite télé.


    Mais ce que je dirais, c'est : "mais c'est ça ce Batman Begins dont tout le monde parlait ?".  Alors ce qui était bien :

    - visuellement c'est plutôt chouette, Gotham m'a fait penser à la ville de  Blade Runner, les noirs sont magnifiques

    - l'Epouvantail et les scènes "de peur" sont plutôt réussies


    Tout le reste est moisi. De l'histoire d'amour au plan ninja dans le froid de Batman, des armes de Batman et ce fameux Q inutile et inintéressant, et surtout ces petites phrases choc pour faire rire qu'on retrouve dans n'importe quel film de ce type.


    Berk, berk et reberk. 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques