Bandes-annonces du mercredi : Colorful, L'Ordre et la morale et les autres

Cette semaine, comme chaque mercredi, nous vous proposons un aperçu des films qui sortent au cinéma aujourd'hui grâce aux bandes-annonces !

Colorful

 

Un esprit gagne le droit d'avoir une seconde chance de vivre, à condition d'apprendre de ses erreurs. Il est "transféré" dans le corps de Makoto, un adolescent qui vient de se suicider. Chaque jour, il doit subir sa vie, apprendre à connaître ses proches, et tirer dans cette expérience une leçon qui le sauvera. Avançant à tâtons, s'efforçant de ne pas reproduire les erreurs du jeune garçon, il va finalement découvrir une vérité enfouie au plus profond de lui-même. Une vérité qui va bouleverser son existence.

> La fiche technique du film Colorful

Les Neiges du Kilimandjaro

 

> La fiche technique du film Les Neiges du Kilimandjaro
> Critique : Les Neiges du Kilimandjaro

L'Ordre et la morale

 

Avril 1988, Île d'Ouvéa, Nouvelle-Calédonie. 
30 gendarmes retenus en otage par un groupe d'indépendantistes Kanak. 
300 militaires envoyés depuis la France pour rétablir l'ordre. 
2 hommes face à face : Philippe Legorjus, capitaine du GIGN et Alphonse Dianou, chef des preneurs d'otages. 
À travers des valeurs communes, ils vont tenter de faire triompher le dialogue. 
Mais en pleine période d'élection présidentielle, lorsque les enjeux sont politiques, l'ordre n'est pas toujours dicté par la morale... 
Une épopée violente et trouble qui marque le retour de Mathieu Kassovitz devant et derrière la caméra.

> La fiche technique du film L'Ordre et la morale
> Critique : L'Ordre et la Morale : un retour réussi pour Kassovitz

Qu'ils reposent en révolte

 

Composé de fragments qui se renvoient et se télescopent les uns avec les autres, créant ainsi de multiples jeux de temporalité et de spatialité, ce film montre sur une durée de trois ans (2007-2010), les conditions de vie des personnes migrantes à Calais. Et par là-même, des politiques engagées par les Etats policiers modernes, qui débordent le cadre de loi et font surgir des zones grises, des interstices, des espaces d'indistinctions entre l'exception et la règle. Un découpage conceptuel, un "partage du sensible" se révèle : l'individu, traité comme un criminel, se voit "dénudé", dépouillé, privé des droits les plus basiques qui font de lui un sujet de droit.

> La fiche technique du film Qu'ils reposent en révolte

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques