Bandes-annonces du mercredi : 10 jours en or, El gusto et les autres

Cette semaine, comme chaque mercredi, nous vous proposons un aperçu des films qui sortent au cinéma aujourd'hui grâce aux bandes-annonces !

10 jours en or

Marc Bajau sillonne le pays pour le compte d'une marque de vêtements. Il aime cette vie sur la route, libérée de toute contrainte et faite de rencontres d'un soir. Mais alors qu'il démarre une nouvelle tournée de promotion, sa dernière conquête s'en va en lui laissant son fils, Lucas, un petit métis de six ans... Commence alors une traversée de la France pas comme les autres, où Marc et Lucas vont croiser la route de Pierre, un retraité fantasque et envahissant, et celle de Julie, une jeune femme en errance. Au cours de cette odyssée, flanqué de son trio improbable, Marc Bajau va connaître "10 jours en or" qui vont changer sa vie...

> La fiche technique du film 10 jours en or

Dans la tourmente

Eléonore est une charmante jeune fille d'une vingtaine d'années, dont la particularité est de n'avoir, depuis sa naissance, qu'un seul bras. Abandonnée par ses parents, elle a grandi dans un orphelinat en Bourgogne. Le Juge London, notable de province et d'un âge respectable, décide de faire le bonheur de la jeune fille. Il ne tarde pas d'ailleurs à la prendre sous sa protection, allant même jusqu'à l'adopter. Il finit par l'installer dans son château. Eléonore, de son côté, est amoureuse de Robinson, jeune prestidigitateur au cabaret le fétichiste. Cet estaminet est tenu par un certain Renaud Duraquet, arriviste sans scrupule, et mêlé à différents trafics. Une série de crimes odieux, perpétrés sur des jeunes femmes, fait rapidement porter les soupçons du juge sur Robinson, lequel fût compromis jadis dans un mauvais coup, lui ayant valu plusieurs mois de prison. Le juge, collectionneur de pièces à conviction, a lui aussi sa part d'ombre. A la faveur d'un miroir sans tain, installé entre sa chambre et celle de la jeune fille, il l'observe chaque soir lorsqu'elle fait sa toilette à l'endroit de son bras manquant. Eléonore aurait-elle trouvé refuge et protection chez un dangereux maniaque ?

> La fiche technique du film L'orpheline avec en plus un bras en moins

Les nouveaux chiens de garde

En 1932, l'écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s'imposaient en véritables gardiens de l'ordre établi. Aujourd'hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l'ordre social. Sur le mode sardonique, LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise.

> La fiche technique du film Les nouveaux chiens de garde

Parlez moi de vous

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques