3/10

automne à New York (Un)

Un amour à New York, mais en automne

Ah, New York ! New York ! Il n'est pas rare que la grosse pomme accueille les plus belles histoires d'Hollywood mais aussi les plus catastrophiques. Aujourd'hui, on va parler d'une belle histoire, celle de Winona Ryder et Richard Gere, deux tourtereaux tourmentés par le destin pendant les beaux mois d'automne (et d'hiver aussi, mais c'est pas dans le titre).

Il s'appelle Will (Richard Gere), il a 48 ans, il est beau et riche, et coureur de jupons. Elle s'appelle Charlotte (Winona Ryder), elle a 22 ans, elle est belle et naïve, et croit en l'amour. Entre eux, c'est le coup de foudre, mais la pauvre jeune fille est malade, très malade. Son coeur meurt lentement, et il ne lui reste plus qu'un an à vivre...

Pour un peu, on pleurerait avant d'avoir vu le film. D'ailleurs quelque chose me dit que c'était le but. Oui, une belle histoire d'amour déjà contrariée par leurs âges respectifs (finalement on s'en bat un peu les sabots de derrière), puis par le coup de poignard du destin. Car à intervalles réguliers dans le film, la pauvre Charlotte est frappée par ses maux, histoire de rappeler que ses jours sont comptés. Entre deux crises, c'est l'amour fou et le jeu du séducteur qui va se raviser. Intérêt ? Pas grand chose, à bien regarder. Richard Gere nous gratifie d'une composition des plus classiques du beau / riche un peu volage, et Winona traîne sa jolie frimousse et un sourire un peu demeuré pendant tout le film (qu'on ne se méprenne pas, j'adore cette actrice). Jusqu'au final, plat et finalement pas surprenant si l'on a compris le but officiel du film (c'est-à-dire nous faire chialer, j'ai pas raconté la fin !).

Et l'automne dans tout ça ? L'intrigue y débute, c'est tout. Et les âges dans tout ça ? Principal sujet de conversation dans les premiers "échanges". Donc finalement très peu d'intérêt pour ce mélodrame qui se traîne, ni drôle ni émouvant ou peu s'en faut.

A découvrir

Osmosis Jones

Partager cet article
A voir

Samouraïs

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    25/08/2004 à 00h00

    Répondre

    Je trouve ce film absolument magnifique, merveilleux et avec une très belle morale. La morale que je tire de ce film (peut-être pas celle que le film voulait passer mais c'est pas grave), est que par amour on peut changer en mieux. Ce film raconte une histoire d'amour absolument bouleversante. Un homme de 48 ans et une jeune fille de 22 ans tombent amoureux l'un de l'autre. Tous les deux ne veulent pas trop s'engager malgré leur amour réciproque. La jeune fille est très malade, mais le dit pas tout de suite. Puis malgré ses maux elle trouve quand même le temps d'aimer l'autre. Le gars qui était coureur de jupons et qui ne croyait pas en l'amour et ses effets, tentera tout pour sauver sa bien- aimée. Un film des plus émouvants et qui nous fait comprendre bien des choses.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques