3/10

assassinat de Robert Ford par le lâche Pat Garrett (L')

Une fausse suite du film de 2007 consacré à Jesse James, où les invraisemblances se télescopent avec les insultes faites à l'Histoire. La chose a valeur de curiosité grâce à la présence de Kevin Costner.

Il y a trois ans, Brad Pitt et Casey Affleck s'illustraient dans le très joli western L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford. L'évocation d'une légende de l'ouest, comment il vécut, comment il est mort... ça vous a plus hein, vous en voulez encore ? Ne le dites pas trop fort malheureux, vous pourriez être exaucés ! Trop tard, voici le DVD dans les bacs : L'assassinat de Robert Ford par le lâche Pat Garrett, avec Kevin Costner, est édité dans une collection qui jusqu'ici se spécialisait dans les pantalonnades de Terence Hill et les Sabata de Lee Van Cleef. Le moment de consternation passé, on se penche vers le contenu annoncé par le dos de la jaquette : « Robert Ford a tuer Jesse James dans le dos. Mais mintenant, c'est devenu un grand bandis aussi, et sa tête est mis à pris. Il va être traquer par Pat Garrett, le célèbre shérif qui a tuer Billy le Kid. Retrouvez KEVIN COSTNER (Waterworld, Tin Cup) dasn ce western INCROYABLE sous le soleil de l'OUEST SAUVAGE, avec des DUELS et des COUTS DE FEU. » Soyons cléments avec l'orthographe, le réalisateur du film n'en est pas responsable.

Une fois les premières minutes passées (un long bandeau déroulant qui nous rappelle lourdement dans quelles conditions Bob Ford a abattu Jesse James), tout s'éclaire, ou presque : un fringant Kevin Costner d'une vingtaine d'années
débarque le colt à la main et la moustache aux lèvres, pour braquer une banque en carton dans une scène d'anthologie (le même figurant joue le guichetier et le complice de Ford, tandis que le preneur de son est visible dans un coin en compagnie d'une canette de Coca). La musique au synthé balaie les quelques doutes qui auraient pu subsister : le film date des années 80. Après recherches, il s'avère que le titre original Shoot all you can! renvoie au tout premier film de Costner, sorti à l'époque en France sous le nom Du plomb dans ta gueule, puis en VHS en tant que La kermesse des gringos. En l'état, c'était juste une merde. Mais par la magie de la cupidité, sa ressortie en DVD en fait une pseudo-suite d'un film sorti près de vingt ans plus tard ! Les doublages français rebaptisent ainsi le personnage principal en Robert Ford (alors qu'il s'appelait Bronco Jones dans la version originale), et lancent à ses trousses le shérif Pat Garrett, qui en réalité ne l'a approché ni de près ni de loin (et ne l'a certainement pas assassiné lâchement). Bien entendu, le scénario ne gagne rien en cohérence, d'autant que les coupes et les remontages donnent naissance à quelques scènes à la limite du surréalisme, notamment lorsqu'une fusillade s'interrompt brutalement pour montrer Costner en train de manger des fayots, Trinita-style, dans une auberge d'un pueblo voisin. Heureusement, tout se termine bien puisque malgré le titre, c'est Robert Ford qui parvient à abattre Pat Garrett (en vrai, celui-ci est mort une quinzaine d'années après Bob Ford, mais au point où on en est...).

Reste une petite curiosité atrocement charcutée, qui donne un vague aperçu des balbutiements dans le western d'un acteur qui eut d'autres occasions de briller dans le genre (Silverado, Danse avec les loups, Wyatt Earp et Open Range).

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • el viking

    03/04/2010 à 12h45

    Répondre

    critique tout aussi hilarante que les autres du 1er avril!


     alors pourquoi n'en ai-je entendu parler que maintenant?

  • riffhifi

    03/04/2010 à 13h22

    Répondre

    Peut-être parce qu'elle apparaît dans les critiques rétro, et les autres dans les actualités  ?

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques