4/10

d'Artagnan

Tous pourris !

L'Histoire et les combats chorégraphiés, c'est une romance qui a commencé il y a de ça quelques années déjà. On peut citer par exemple Le Masque de Zorro, avec les combats d'épées réglés au centimètre près, ou Le pacte des loups, avec son indien expert en arts martiaux. D'Artagnan est le dernier rejeton de ce couple plutôt étrange, un morceau d'histoire de France vue par Dumas revisitée par Peter Hyams.

Alors qu'il n'avait que quelques années, D'Artagnan assiste impuissant à l'assassinat de ses parents par le capitaine de la garde du cardinal de Richelieu. Recueilli par un ami de son père, le jeune épéiste va grandir et apprendre à se battre, pour assouvir sa vengeance...

Les premières minutes de film font penser à un mauvais début d'épisode d'une série télé. Le gosse qui s'entraîne, puis le méchant arrive et en deux temps trois coups d'épées assassine tout le monde. Puis d'Artagnan plus vieux revient à Paris, et on assiste à la première scène de bataille du film. Là on commence à comprendre : les duels à l'épée ont été chorégraphiés tels des combats de Jet Li. Grand écart, 360° violent, saltos, réflexes de Jedi... Ça va vite, très vite, tellement vite que parfois on n'y comprend pas grand chose. Et après cette poussée d'adrénaline, tout redevient calme, très calme. La première heure se passe, passant de niaiserie à déjà vu, puis arrive la seconde heure, plus classique, plus posée. Posée dans le sens où aucun cliché n'a été évité. Alors on peut croire que le principal but du film est de divertir par les combats grandioses.

L'anachronisme y est cultivé à fond, puisque D'Artagnan est comparable à un véritable ninja (la scène avec Richelieu est assez révélatrice). Autant dire que son pauvre adversaire (Tim Roth) ne va pas pouvoir faire grand chose contre lui, et il l'apprendra à ses dépens dans un combat final assez dingue (= peu crédible) sur une série d'échelles. On pourra remarquer d'ailleurs que l'action a été vraiment accélérée dans cette partie...

D'Artagnan est une oeuvre assez ambiguë, dans le sens où il n'est pas possible de savoir si le réalisateur était intéressé par l'histoire ou par les combats « JetLinien ». Alors si vous y allez pour les combats, il y en a relativement peu mais c'est assez beau à voir, pour le reste passez votre chemin.

A découvrir

Couple de stars

Partager cet article
A voir

J'ai faim !!!

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques