7.5/10

Arnacoeur (L')

La comédie française du printemps, assez drôle et pas mal enlevée. Un peu faible parfois sur le scénario, mais le casting fait oublier ce défaut.

Romain s'approche du Paradis.
Romain s'approche du Paradis.
Des dunes de sable baignées par le soleil de Marrakech, quelques colombes dans le ciel, un bel infirmier sensible et volontaire, une alchimie qui semble presque miraculeuse. Une grimace plus tard, le jeune homme tire sa larme et enflamme le cœur de sa partenaire. Elle est conquise, se jette dans ses bras le temps d'un baiser de cinéma. Contrat rempli.
Alex Lippi est un « arnacoeur », il brise les couples des femmes malheureuses contre de l'argent, mais ne brise jamais les cœurs, tel sont les composantes de la règle qu'il s'est fixé avec son équipe (sa sœur, et son beau-frère). Criblé de dettes, il accepte contre une somme importante de séparer deux tourtereaux qui semblent pourtant s'accorder au diapason...

La Rafle pour le drame, L'Arnacoeur pour la comédie. Deux grosses sorties françaises ce mois-ci, aux antipodes l'une de l'autre, mais qui gagnent indépendamment à être connues. L'Arnacoeur semble pourtant très simple dans sa nature, nous renvoie aux comédies romantiques figées où interviennent généralement un pari ou un défi. L'homme doit draguer une nana inhabituellement résistante, avec toutes les conséquences émotionnelles que cela entraînent. Rien de bien novateur donc, mais le film se targue d'un capital sympathie des plus importants, pour plusieurs raisons.

C'est jamais Ferrier pour François.
C'est jamais Ferrier pour François.
La première, c'est bien sûr le casting. Autant on peut parfois trouver Romain Duris un peu too much dans les films dits « sérieux », autant en comédie il peut faire des étincelles de bonne envergure. Sa « grimace à larmes » est inimitable et fait mouche à chaque coup, et son petit déhanché de danseur nous rappellera les grands moments de Patrick Swayze. Autour de lui, que des pointures, à commencer par l'excellente Vanessa Paradis, rare à l'écran mais toujours aussi pimpante, et le couple Julie Ferrier / François Damiens qui n'hésite pas à en faire des caisses pour la bonne cause.
La seconde, c'est la réalisation. Ce n'est pas du Kubrick, mais pour un premier long métrage, Pascal Chaumeil s'en sort admirablement bien. Il manie le ralenti avec parcimonie et efficacité, impose un rythme agréable, et sait insuffler un peu de dynamisme aux dialogues. Remember Patrick.
Remember Patrick.
Sa réalisation en générale n'a d'ailleurs rien de formatée, elle affiche quelques bonnes idées de mise en scène, même si parfois son expérience télévisuelle se fait sentir. En outre, son utilisation de la musique est judicieuse et souligne convenablement le métrage.
Et je placerais en troisième ses quelques références, à commencer par le Dirty Dancing de Patrick Swayze. Le film lui offre une sorte de nouveau départ, et donnera probablement envie de découvrir un film qui accuse déjà plus de vingt ans de carrière. Romain Duris offre une excellente alternative à notre regretté Patrick, et ne pourra s'empêcher de donner un petit coup de hanche sur l'air de I've had the Time of my Life.

Les rires francs et massifs seront rares, mais le sourire sera de rigueur. En dépit d'une conclusion très aride, l'Arnacoeur sait se faire apprécier par le dynamisme de sa réalisation et par sa brochette d'acteurs tous au bon endroit, au bon moment. Carton assuré en plein Printemps du Cinéma.

A découvrir

Achille et la tortue

Partager cet article

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • weirdkorn

    22/03/2010 à 19h00

    Répondre

    Vraiment une bonne comédie, surtout grâce au casting, Romain Duris en tête.

  • hiddenplace

    22/03/2010 à 20h27

    Répondre

    Tout pareil. Assez classique dans son genre et son scénario, tout repose sur les compositions juste super efficaces des 4 acteurs qui se partagent l'affiche.


    Romain Duris est effectivement vraiment drôle, et me rappelle certaines mimiques adoptées dans L'auberge espagnole, les petits instants même silencieux ou le geste qui tue, et qui emporte toute la salle avec elle^^


    Vanessa Paradis joue son rôle avec intelligence et sobriété, tout est très naturel, d'ailleurs globalement les deux acteurs ont l'air vraiment dans leur élément. 


    Voilà une petite comédie réussie et qui se laissera revoir sans déplaisir

  • Anonyme

    25/03/2010 à 21h40

    Répondre

     moi je dis bravo . il y a longtemps que je n'avais pas autant rigolé par les temps qui courrent. Vraiment un bon moment de cinéma. Je vais même m' en reservir une autre séance tellement j'ai apprécié.  Encore Bravo à tous .

  • Anonyme

    25/03/2010 à 21h40

    Répondre

    Un très bon film porté par des acteurs hauts en couleur, à la fois naturels et charmeurs. Pour une comédie française, on applaudit. Aucune fausse note, quelques éclats de rire, pas de blagues trop lourdes, on reste dans un film totalement maîtrisé avec un rythme agréable. Pas le temps de s'ennuyer, mais tout de même celui de profiter de quelques moments plus sentimentaux: en tous points un film bien dosé.

  • Anonyme

    07/04/2010 à 11h21

    Répondre

    Mitigé...


    l'intrigue principale est basique, légère mais manque cruellement d'originalité avec une fin des plus attendues et donc décevante...


    les histoires secondaires sont quant à elles très amusantes voire très drôles, avec Damiens qui portent à merveille le personnage par son côté 100% burlesque. Une vraie bouffée d'oxygène dans ce film parfois conventionnel.


     


    Bon moment de cinéma en perspective, mais ne pas s'attendre à plus...malgré un casting hors pair


     

  • Anonyme

    07/04/2010 à 11h23

    Répondre

    Film amusant, jeux d’acteurs de Duris et Damiens
     très intéressants, qui portent
    véritablement le scénario et lui donnent une vraie dimension et un rythme
    entraînant.


    V. Paradis quant à elle est un peu décevante car
    « fade » dans son interprétation et dans le rôle proposé.


     


    Le scénario manque d’originalité quant à l’histoire
    principale qui s’avère basique et sans véritable relief. En revanche, les
    histoires secondaires qui gravitent autour de l’intrigue principale sont, pour
    leur part, de vrais instants de plaisir, amusants voire parfois très drôles.


     


    On aurait pu s’attendre à une fin plus décalée
    et moins attendue, ce qui aurait pu permettre au film de créer une surprise
    auprès du spectateur, qui en sort un peu déçu.

  • Anonyme

    07/04/2010 à 12h38

    Répondre

    Le scénario est amusant,  Romain Duris et Vanessa Paradis jouent très bien, on rit  et on sort contents parce qu'on espère tous une telle fin !


    Bravo au cinéma français :   je viens de voir "les invités de mon père" et je pourrais écrire le même genre de commentaire  Même si ce n'est pas le chef d'oeuvre de l'année parce qu'il est un peu caricatural et outrancier, il nous permet de passer un bon moment avec des acteurs sympathiques dans un scénario original. Evidemment le fond de l'histoire est un peu grinçant... mais c'est bien joué, et on rit spontanément.


    Je sais qu'il y a les amateurs de films américains où le vide des scénarios est meublé par des effets dits spéciaux, mais j'applaudis le cinéma français qui sait encore nous faire rire .

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques