7/10

Amour, c'est mieux à deux (L')

Dans cette comédie romantique rafraîchissante, l'amour laisse carte blanche à l'humour, qui est parfois téléphoné, d'autres fois par SMS.

Sous ce titre faussement naïf se cache une comédie romantique co-réalisée par Dominique Farrugia. L'ex-Nuls fondateur de la chaîne Comédie ! s'associe ici avec le scénariste Arnaud Lemort pour nous mitonner un film plus proche des Serial Noceurs que de Love Actually. L'accent est mis sur la comédie, du burlesque au politiquement incorrect. Pas étonnant quand on sait qu'il y a douze ans, ils ont travaillé ensemble sur le spectacle de Franck Dubosc (à l'affiche de Camping 2), l'un produisait, l'autre mettait en scène.

Deux sombres héroïnes
Deux sombres héroïnes
Michel (Clovis Cornillac) est un romantique extrémiste, qui est persuadé que l'amour ne peut subsister que s'il est le fruit du hasard. Son pote Vincent (Manu Payet) est à l'inverse un séducteur qui assume de penser avec son sexe. Leurs principes seront chamboulés respectivement par Angèle (Virginie Efira) et Nathalie (Annelise Hesme). D'une base assez classique, cette histoire verra donc ses personnages évoluer en s'échangeant des conseils, mais leurs traits seront parfois aussi caricaturaux que les seconds rôles. De la nymphomane poilue au bricoleur fleur bleue, ils forment une galerie de monstres ridicules. Conséquences, des gags omniprésents, qui viennent désamorcer la plupart des émotions pour toujours rester dans la comédie et la bonne humeur.

Les jeux souvent exagérés de Cornillac et Efira ne permettent pas vraiment de croire à une idylle entre eux, seul Manu Payet semble assez crédible dans ce film qui ose beaucoup. Le politiquement pas correct sera même présent avec des plaisanteries un mariage et un enterrement
Un mariage et un enterrement
sur les handicaps. Un pari risqué mais plein de panache, soutenu par la présence dans le rôle de la sœur d'Angèle de Sophie Vouzelaud (sourde-muette rendue célèbre lors de son passage pour miss France). Ainsi, malgré le fait que le film soit réalisé par deux hommes, le ton global n'est ni macho, ni lourd mais plutôt bon enfant. Chaque sexe aura son temps de parole et ses caricatures, tout le monde en prendra dans la face dans un souci de parité homme-femme. Le comique de situation parfois téléphoné et assemblé comme une blague jusqu'à la chute fonctionne plutôt bien, mais pas autant que certains passages burlesques ou certaines vannes qui déclencheront des fous rires.

L'amour c'est mieux à deux est donc une comédie avant tout, les gags s'enchaînent et souvent surprennent. L'histoire d'amour passe ainsi au second plan, mais qu'importe, le film divertit par son audace et sa fraîcheur.

La balade des gens heureux
La balade des gens heureux
A découvrir

Comtesse (La)

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    25/05/2010 à 16h49

    Répondre

    Merci M. Farrugia, j'ai passé un très bon moment, virginie effira est sublime, manu payet également et sans oublié la géniale laurence arné que j'espère vite revoir à l'écran 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques