6/10

American Pie : marions-les !

Jim Levinstein (Jason Biggs) et Michelle Flaherty (Alyson Hannigan) vont se marier. Ils tentent d'écarter Steve Stifler (Seann William Scott) de l'événement car ils ont peur que ce dernier le ruine...

Les American Pie, qu'on les aime ou non, ont une importance cinématographique indéniable. En effet, ils (surtout le 1) ont influencé de nombreux Teen-Movies vulgaires, dégénérés et pas souvent drôles comme par exemple 40 Jours et 40 Nuits, Road Trip, American Party, le français Sexy Boys ou encore l'ignoble Sex Academy. Cette influence est loin d'être une qualité et on pouvait craindre le pire à propos de American Pie 3, c'est à dire une surenchère de mauvais goût, une quantité astronomique d'idées et de comportements infâmes...
Et bien il n'en est rien. Ou pas exactement... La différence des American Pie est que lorsqu'il se passe quelque chose de dégoutant, de scato ou de politiquement incorrect, c'est la plupart du temps le résultat d'un quiproquo. Par exemple, la « Golden Shower » dans le 2 est involontaire.
Dans le 3, c'est pareil. Ainsi, Jim se retrouve avec Stifler dans une espèce de Gang Bang avec deux chiens, toute la petite bande se retrouve dans un magnifique quiproquo qui dure 15 minutes avec un gay et deux quasi-catins SM, Stifler est amené à manger du caca de chien et se fait une vieille... Même si on fait « Beurk ! », « Bah ! », « Oh! c'est vraiment immonde » ou même si on peut se surprendre à détourner le regard de l'écran, on trouve ça drôle car ça n'est jamais voulu et que ça n'est pas montré comme si c'était bien ou encore à reproduire.
Sinon, beaucoup redoutaient que dans le 3, l'absence de Shannon Elizabeth, du Sherminator, de Mena Suvari et de son copain beau gosse se fasse cruellement sentir. Et bien il n'en est rien non plus car ces personnages sont « remplacés » par les parents des deux familles des mariés, la soeur de Michelle (Jannuary Jones) et que Stifler est plus stupide, vulgaire et déjanté que jamais, donc plus comique que jamais. Ainsi, on rit des conseils toujours très crus du père de Jim et des parents coincés de Michelle. Mais surtout, on est particulièrement séduit par toutes les aventures de Stifler comme la scène de danse sur du disco dans la boîte gay (clin d'oeil à Saturday Night Fever) et comme le fait que Stifler fasse semblant d'être un jeune homme sensible, attentionné et intelligent pour séduire la soeur de Michelle.
Pour ce qui est des autres personnages, on apprécie toujours Paul Finch (Eddie Kaye Thomas), le « dit » intelligent, qui dans ce numéro 3 est le rival de Stifler pour la course au coeur de la soeur de Michelle et on ne peut que remarquer que le personnage de Kevin Myers (Thomas Ian Nicholas) est inutile car pas amusant pour un sou.
Les points négatifs ne sont pas absents de ce film. En effet, tous les gags ne sont pas forcément drôles. On pense par exemple au coup de la fellation sous la table de restaurant, aux cours de danse de Jim ou encore à la relation spéciale entre Finch et la mère de Stifler. De plus, les vingt dernières minutes du film sont un peu faibles car manquent de moments comiques et que l'on a droit au classique moment sentimental inintéressant. Plus encore, le personnage niais et bête de Michelle est assez énervant.

Dans l'ensemble, American Pie 3 est sensiblement comme American Pie 2, c'est à dire différent du American Pie, préférant les nombreux quiproquos et la profusion de gags à l'histoire sentimentale à deux balles accompagnée de trop peu de moments comiques.
Le plus d'American Pie 3 est un grand Seann William Scott qui fait à lui seul les 3/4 de l'intérêt du film.

Partager cet article
A voir

Phone Game

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Anonyme

    24/08/2008 à 23h49

    Répondre

    trés bon resumé , pour moi stifler est un exemple xDDD si on veut etre percu pour un dijoncter et un pervert lol bonne continuation

  • Anonyme

    29/03/2009 à 21h43

    Répondre

    Assez fun mais bon le film patine un peu. C'est quand même correct.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques