4.5/10

American Pie 2

Ne reculant devant absolument rien pour étoffer encore et encore Krinein, votre serviteur s'est lancé dans l'aventure de la « Nuit Collège » Gaumont. Au programme donc, trois films basés sur le même humour potache et sexuel, de 22 heures à 4 heures du mat, avec une courte interruption entre les trois métrages : d'abord la bonne surprise Road Trip, puis le trop vu American Pie, suivi de sa décevante suite American Pie 2. C'est sur ce dernier que je m'attarderai...

Rappelez-vous. Un an auparavant, Jim, Kevin, Oz, et Finch perdaient leur virginité. Et les choses n'ont pas tellement changé depuis qu'ils sont à la fac : Jim rame toujours du côté sexuel, le couple Kevin-Vickie n'est plus, Oz file le parfait amour avec Esther, et Finch est obnubilé par la maman à Stiffler. A la fin de leur première année, sur les conseils du frère à Kevin, ils partent tous les quatre, plus Stiffler, vers le lac Michigan pour y passer des vacances de rêves, et si possible piéger quelques filles au lit...

On prend les mêmes et on recommence ! Formule bien connue du 7ème art qui consiste à affubler d'un 2 tout succès en reprenant le même principe (j'ai déjà dit cela auparavant non ?). Bref, ils sont tous là, les quatre ex-puceaux, Stiffler, le père de Jim, Nadia, Michèle et sa flûte, Sherminator... Tous ont rempilé pour cette suite qui se veut digne du premier. Digne elle l'est, puisque il s'agit de reprendre les mêmes gags mais amenés d'une autre façon. Stiffler avait bu du sperme dans le premier, ce sera de l'urine dans le second. Jim avait été la risée à son lycée avec son strip tease, il le sera à Michigan en passant aux urgences pour masturbation à la colle... Des gags de mauvais goût et des déboires sexuels, une recette qui avait pas mal fonctionné dans American Pie, mais qui ne prend plus tellement dans le 2. Pas de grandes surprises donc. De plus, le côté sentimental du premier avec l'histoire Oz-Esther a été multiplié par deux, pas tellement à sa place mélangé avec ce style d'humour. Ainsi, on s'achève sur un rebondissement du style des comédies romantiques (enfin presque) où le prince charmant va chercher sa belle au moment où elle l'attend le moins, et tout est bien qui finit bien pour tout le monde (le mieux loti, je pense, étant Stiffler).
American Pie 2 est une aubaine pour ceux qui ont adoré le premier, mais reste une suite sans surprise pour tous les autres. Alors si vous avez été assez peu réceptif jusque-là, il y a de fortes chances que le réchauffage du deuxième vous laisse indifférent.

A découvrir

Chaos - 2001

Partager cet article
A voir

Angel eyes

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • paul_mtl

    15/01/2004 à 00h00

    Répondre

    Un mot me vient a l'esprit Vulgaire.

    J'ai vu le 1er volet juste pour Eugene Levy qui incarne le pere mais j'ai arreté au bout de 5 min avec 2e volet.
    Si vous aimez cet acteur allez voir Best in Shows 2000 :
    http://french.imdb.com/title/tt0218839/

  • Anonyme

    29/08/2008 à 20h59

    Répondre

    C'était tellement idiot que j'ai ri comme une baleine. A voir avec votre bande d'amis. 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein cinéma, c'est l'actualité et les critiques de films qui sortent au cinéma, en dvd et en bluray .

Des grands classiques aux films d'actions hollywoodiens. Pas de tabous chez Krinein cinéma, hormis, peut-être, les films français qui sont trop souvent oubliés.

Rubriques